Gastronomie Maison Nô : des petits plats à partager sur un rooftop en centre-ville

Restaurant sur le toit de la Maison Nô, au 11 de la rue du Bât d’Argent : le chef Edouard Deplus en salle avec sa responsable de salle, Justine Delextrat, et son second en cuisine, Gianni Caprini.  Photo Pierre AUGROS
Restaurant sur le toit de la Maison Nô, au 11 de la rue du Bât d’Argent : le chef Edouard Deplus en salle avec sa responsable de salle, Justine Delextrat, et son second en cuisine, Gianni Caprini. Photo Pierre AUGROS
Photo Pierre AUGROS
Photo Pierre AUGROS
Restaurant sur le toit de la Maison Nô, au 11 de la rue du Bât d’Argent : le chef Edouard Deplus en salle avec sa responsable de salle, Justine Delextrat, et son second en cuisine, Gianni Caprini.  Photo Pierre AUGROS Photo Pierre AUGROS

Du matin au soir, le restaurant panoramique ouvre sept jours sur sept. On peut y déguster la cuisine contemporaine et originale, aux influences du monde, signée Edouard Deplus. A tester aux beaux jours, sur le rooftop (toit-terrasse) le mieux placé de la ville.

Au 6e étage, le restaurant avec bar, en rooftop, fait partie de la M aison Nô qui accueille aussi un hôtel 4 étoiles, une boutique La Réserve et un centre de bien-être. Un concept unique à Lyon, imaginé par Steve Wood (Group B & W) et financé par la famille Blézat et un fond d’investissement.

Grâce à la cuisine du chef exécutif Edouard Deplus, secondé par Gianni Caprini, vous vivrez une expérience culinaire moderne et singulière. Tous deux ont travaillé à La French Brasserie à Melbourne. Diplômé de l’Institut Paul-Bocuse, Edouard Deplus a fait ses armes au Meurice et au Passage à Paris , puis auprès du chef français, Philippe Mouchel en Australie et à la Dama à Barcelone. Pour Maison Nô , il met en scène le soir, le principe très en vogue, des plats à partager, à partir d’un beau produit. Il joue sur les cuissons ultra maîtrisées, les audacieux assaisonnements aux influences du monde et les dressages originaux.

Comme par exemple, avec le tartare de thon rouge (notre recette du jour), le cro’queue bœuf, crème montée au raifort, les beignets de brocolis et pecorino, les gambas croustillantes, vinaigrette au romarin et fruit de la passion, ou encore les nuggets de canard confit. A découvrir la prochaine fois, la salade de quinoa et daurade, avocat, framboise, grenade et huile de sésame ; le travers de porc confit et fumé pendant 5 heures ; ou la gaufre au confit de canard, gelée de porto et foie gras. Les vins, pour la plupart nature, sont des coups de cœur du chef exécutif (23€ à 124€ la bouteille), avec de jolies trouvailles en Australie, Espagne et Corse. En dessert, on recommande le fondant chocolat-avocat-yuzu aux saveurs très concentrées. Si le soir, l’addition peut vite flamber, les tarifs s’avèrent plus doux, lors du déjeuner, tout en retrouvant l’esprit culinaire de Maison Nô.

➤  Maison Nô, 11, rue du Bât d’Argent Lyon 1er. Tél : 04.81.13.21.91. Ouvert 7/7. Table d’hôtes. Terrasse panoramique. Réservation conseillée.

➤  Tarifs : déjeuner (semaine), formules à 22€ et 24€, et menu à 27€. Soir, carte : plats à partager de 8€ à 30€.

Christel REYNAUD

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?