Urbanisme La cité administrative quitte la Part-Dieu ?

La cité administrative d’État, côté rue Garibaldi.  Photo Sophie MAJOU
La cité administrative d’État, côté rue Garibaldi. Photo Sophie MAJOU

On le sait, des promoteurs louchent sur l’emplacement de la cité administrative d’État. D’un côté du bâtiment, la rue Garibaldi a été totalement repensée, et de l’autre, on accède rapidement au centre commercial, depuis la dalle piétonne. Reste donc à relocaliser la future cité administrative d’État. Mais, où ? La fédération générale des fonctionnaires Force ouvrière (FO) aime bien la Part-Dieu, « quartier très central et doté de toutes les facilités d’accès ». Or, selon FO, le conseil de l’immobilier de l’État, qui dépend de Bercy, aurait rendu, au cœur de l’été, « un avis très critique sur la proposition du Préfet […] visant un relogement de la cité administrative d’État à la Part-Dieu ». « Si cela était confirmé, l’éviction du service public républicain de ce quartier […] serait un coup dur pour les personnels », écrit FO, dans une lettre adressée, mercredi, au Premier ministre.

Ce bâtiment avait été l’un des premiers immeubles lors de la création de la Part-Dieu. On y trouve, notamment, des services de l’administration fiscale et de la conservation des hypothèques.

S. M.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?