Sécurité TCL : des marches exploratoires de femmes sur la ligne 52

Quand les femmes deviennent actrices de leur propre sécurité dans les transports en commun du réseau lyonnais (ici en 2017). Photo d'archives Annie DEMONTFAUCON
Quand les femmes deviennent actrices de leur propre sécurité dans les transports en commun du réseau lyonnais (ici en 2017). Photo d'archives Annie DEMONTFAUCON

Le réseau TCL, dans le cadre de son plan de lutte contre les violences faites aux femmes, a innové en 2015 en mettant en œuvre des “marches exploratoires”.

Des clientes volontaires, appelées ambassadrices, effectuent leur trajet habituel accompagnées d’experts de la mobilité et de la sécurité pour identifier les éléments contribuant à générer un sentiment d’insécurité.

Un bilan permet ensuite aux responsables du réseau d’effectuer des corrections ou aménagements. Cela peut concerner l’éclairage public, l’environnement des arrêts, la propreté, la vidéoprotection par exemple.

Les lignes 7, C5, C14 et C12 ont déjà été passées au crible d’ambassadrices. Ce sont, cette année, des utilisatrices de la ligne 52, qui dessert les secteurs de La Soie et Bron, qui vont être sollicitées pour ces marches exploratoires.

Des agents TCL iront à la rencontre de potentielles nouvelles ambassadrices au cours du mois de septembre. Elles pourront se porter volontaires du 1er septembre au 15 octobre sur le site tcl.fr.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?