Déplacement Pistes cyclables à Lyon : 300 km en 2020, pari tenu ?

Alain Giordano et David Kimelfeld lors de l’inauguration de la piste cyclable du quai Sarrail. / Photo Jean-Christophe MORERA
Alain Giordano et David Kimelfeld lors de l’inauguration de la piste cyclable du quai Sarrail. / Photo Jean-Christophe MORERA
La nouvelle piste cyclable du quai Sarrail (6e) se prolonge sur le quai Augagneur (3e) jusqu’à la Fosse aux Ours. / Photo Jean-Christophe MORERA
La nouvelle piste cyclable du quai Sarrail (6e) se prolonge sur le quai Augagneur (3e) jusqu’à la Fosse aux Ours. / Photo Jean-Christophe MORERA
Alain Giordano et David Kimelfeld lors de l’inauguration de la piste cyclable du quai Sarrail. / Photo Jean-Christophe MORERA La nouvelle piste cyclable du quai Sarrail (6e) se prolonge sur le quai Augagneur (3e) jusqu’à la Fosse aux Ours. / Photo Jean-Christophe MORERA

L’inauguration d’une nouvelle piste cyclable cette semaine quai Sarrail (Lyon 6e) a été l’occasion pour le président de la Métropole d’assurer que l’objectif des 1 000 km, dont 300 km à Lyon, sera bien atteint dans le mandat.

Depuis le lancement de Vélo’v en 2005 et l’approbation du Plan Modes Doux en 2009, le vélo s’est clairement inscrit dans les pratiques de déplacement des Lyonnais. Le trafic cycliste a quadruplé dans la métropole, entre 2005 et 2017 (+26 % en 2016, +10 % en 2017), tandis que le réseau cyclable passait de 270 à près de 800 km, l’objectif affiché pour 2020 étant d’atteindre les 1 000 km.

Lyon concentre actuellement 147 km de voies cyclables et Alain Giordano, adjoint au Cadre de vie et aux Nouveaux modes de vie urbains, en annonce le double d’ici à la fin du mandat, en 2020, « ce qui mettra Lyon devant Paris et au niveau de Strasbourg, la ville française qui compte le plus grand réseau cyclable ».

Le président de la Métropole David Kimelfeld a enfourché un Vélo’v pour découvrir, ce mardi matin, les 450 m qui viennent d’être achevés quai Sarrail (Lyon 6e) : « Nous avons réalisé ici le chaînon manquant entre le parc de la Tête d’Or et les facultés. Il vient se rattacher aux aménagements cyclables mis en place successivement sur l’avenue de Grande-Bretagne, le quai de Serbie et le quai Augagneur, entre 2016 et 2017. »

Quai Sarrail, presque autant de vélos que de voitures

Outre le maillage d’un réseau cohérent dans le secteur, ce tronçon permet d’éviter les conflits d’usages entre les piétons et les cyclistes sur le quai haut, où l’on compte en moyenne 3 600 vélos par jour. « Si on ajoute les 5 000 cyclistes qui empruntent quotidiennement la piste des berges de Rhône, on arrive presque au même nombre que les voitures qui circulent sur le quai Sarrail, puisqu’on nous annonce environ 10 000 véhicules par jour. On commence enfin à s’apercevoir que le vélo en ville est devenu un transport de masse », se réjouit Fabien Bagnon, coprésident de la Ville à Vélo.

Des parkings à vélos sécurisés à l’étude

« Nous réfléchissons aux différents usages du vélo. Ici, ceux qui se promènent peuvent passer sur les berges, ceux qui vont travailler et veulent des axes rapides et sécuriser peuvent rouler sur un site à double sens, protégé des voitures. Avec l’extension des stations Vélo’v à de nouvelles communes, nous adaptons notre réseau de pistes cyclables en lien avec les bus, trams et métros », poursuit David Kimelfeld.

Il ajoute que les services de la Métropole étudient désormais aussi des solutions de parkings sécurisés sur la voie publique pour accompagner le développement du cyclisme… et contrer celui des vols de vélos.

5 km de pistes en plus d’ici à la fin d’année

Six projets d’aménagement cyclables structurants sont programmés à Lyon d’ici à la fin de l’année. Ils correspondent à environ 5 km de pistes pour un budget global de 4,5 M€. En voici la liste :

- Lyon 7e /quai Claude-Bernard sur 540 m : les travaux viennent de démarrer et s’achèveront en septembre.

- Lyon 6e/boulevard des Brotteaux sur 800 m, le chantier débutera en septembre prochain.

- Lyon 1er/quai Saint-Vincent sur 1 450 m : début des travaux en octobre.

- Lyon 5e /avenue du Point-du-Jour sur 700 m entre la rue de la Favorite et la place Bénédict-Tessier : à partir de septembre.

- Lyon 5e/quai Fulichon sur de 1 020 m : à partir d’octobre.

Jean-Christophe MORERA

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?