Lyon Venir avec son chien au travail, ça met les salariés de bon poil !

Lilia et son croisé Bo dans l’open space de la société SantéVet.  Photo David TAPISSIER
Lilia et son croisé Bo dans l’open space de la société SantéVet. Photo David TAPISSIER

La société lyonnaise SantéVet propose une charte unique en son genre à ses employés : avec le programme “Mon chien est avec moi au travail”, les animaux de compagnie sont les bienvenus au bureau. Mais pas de n’importe quelle manière.

Quel est le point commun entre Jenna la labrador, Navy le berger australien, Bo le croisé et Ivy le perroquet ? Ils ont tous l’autorisation de suivre leur maître sur leur lieu de travail, dans les locaux de SantéVet, une entreprise spécialisée dans l’assurance santé animale, située dans l’ancien immeuble Citroën, rue de Marseille.

En relation avec le CHSCT

« L’idée nous est venue à notre arrivée dans l’immeuble New Deal. Notre business est pet friendly, et les locaux étaient grands et accueillants. Nous avons réfléchi à ce que nous pourrions faire pour que nos salariés se sentent bien. Et nous avons autorisé la venue des chiens avec leurs maîtres », explique Hugues Salod, directeur général de SantéVet.

Rapidement, la cohabitation s’avère difficile. Les animaux se baladaient, les petits accidents étaient nombreux et les gros chiens impressionnaient certaines personnes. « Le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) s’en est mêlé après la plainte de plusieurs salariés. Nous avons remis de l’ordre en créant avec eux un programme, “Mon chien avec moi au travail”. Cette charte a pour but le bien-être de tous les salariés, et pas uniquement les propriétaires d’animaux. Pour adhérer, ils doivent fournir des informations médicales (carnet de vaccination à jour, traitements parasitaires si besoin, pas de chien malade), mais également respecter un code de bonne conduite : laisse, couverture, le chien doit être propre et certains lieux comme les toilettes et le restaurant leur sont interdits. De plus, un planning est établi selon les services dans le cas des chiens qui ne s’entendent pas. Enfin, nous avons écarté les chats, pour des questions d’hygiène et d’allergies », ajoute-t-il.

Quiétude et bonne humeur

Des règles en collectivité, pour cette entreprise certifiée ISO 9001, qui ont permis d’instaurer depuis quiétude et bonne humeur dans les bureaux, mais également dans les open space. Car, au-delà de la logique “métier” et des réactions positives des interlocuteurs au téléphone lorsqu’ils entendent parler de chien, la présence des canidés joue, sur place, un vrai rôle positif.

Lilia vient avec Bo, un croisé, depuis plus de huit mois. La présence du petit chien au cœur du pôle international ne l’empêche en rien de travailler. Bien au contraire, l’animal reste calmement près de sa maîtresse. Les collègues qui passent près de son bureau s’arrêtent tous pour le caresser et repartent avec une rasade de léchouilles. Quant au chien, il se sociabilise et profite d’une éducation bien meilleure que s’il restait seul chez lui.

Gagnant-gagnant ? Hugues Salod est affirmatif : « Nous avions un employé qui venait avec son perroquet. Le volatile est décédé et son service a lancé un financement participatif pour lui en offrir un autre. L’animal était devenu un élément affectif pour tous les employés. Et ça a renforcé la cohésion d’équipe. »

Une charte qui peut être dupliquée

« Il n’y a aucune raison que cette charte ne marche pas ailleurs. Nous sommes à la disposition des entreprises intéressées pour évoquer sa mise en place, explique Hugues Salor. L’essentiel est de fixer des règles précises au niveau de la sécurité et de la propreté, et que chiens et maîtres les respectent. L’engagement du propriétaire est complété d’un guide expliquant au quotidien la marche à suivre. »

SantéVet, 35, rue de Marseille, Lyon 7e. Tél. 04.78.17.38.00.

David TAPISSIER

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?