FOOTBALL OL : Memphis à la recherche du temps perdu

Pas de ballon pour Memphis à l’entraînement : le Néerlandais a sué pour son retour, comme ici lors d’exercices physiques avec Cédric Uras. Photo Stéphane GUIOCHON
Pas de ballon pour Memphis à l’entraînement : le Néerlandais a sué pour son retour, comme ici lors d’exercices physiques avec Cédric Uras. Photo Stéphane GUIOCHON

Le Néerlandais a retrouvé ses coéquipiers lundi en Suisse après s’être octroyé une semaine de vacances supplémentaire. Que faut-il en déduire ?

Saillon est sans doute un coin trop paisible pour que soit déclenchée une affaire d’Etat.

Coincé entre ses vignes et la montagne, ce village suisse fait office de retraite idéale et assurément d’un endroit référence en matière de cure thermale.

C’est ici que les joueurs lyonnais ont élu domicile pour la semaine. Porté disparu depuis le 2 juillet, jour officiel de la reprise de l’OL, Memphis a finalement trouvé dans la nuit de dimanche à lundi ce petit coin enchanteur du Valais.

Il va perdre plus de la moitié de son salaire

Le Néerlandais a donc commencé par le réveil musculaire, équivalent à une sortie VTT. Memphis était plutôt souriant et manifestement détendu.

Grand enfant, pas vraiment conscient de son attitude, il a véritablement fait comme si de rien n’était. Et sa décontraction a bien tranché avec l’irritation des entraîneurs.

Une semaine de retard, en professionnel, voilà qui ne se fait guère, quand bien même le joueur aurait pris une part déterminante dans la qualification de son équipe pour la Ligue des champions.

Il est probable qu’il y aura une explication de texte entre Bruno Genesio et son attaquant. Elle sera de toute manière importante par rapport au reste du groupe. Les hommes ont pas mal sué depuis une semaine, sans Memphis, donc, qui passait du bon temps ailleurs…

La sanction financière sera conséquente. Selon nos informations, il y aura une première amende de 10% sur son salaire, liée à la charte de l’éthique du footballeur professionnel.

Ensuite, serait validée une retenue sur son salaire de 1/20e par jour manqué.

L’attaquant rhodanien pourrait donc perdre un peu plus de la moitié d’un salaire. Outre la mesure financière, il faudra dans tous les cas que le Néerlandais s’explique sur ce retard.

Il devra justifier le fait qu’en ayant terminé sa saison le 4 juin avec un match contre l’Italie avec les Pays-Bas, il avait droit à six semaines de congés.

L’international n’aura pas le même programme que ses coéquipiers.

Lundi, il a fait les exercices physiques sous la conduite de Cédric Uras pendant que ses petits copains faisaient une opposition à côté.

Il se murmure que le joueur ne mettra pas tout de suite les pieds sur le terrain lors des matches de préparation -dont le premier se jouera vendredi contre Sion à Savièse.

Dans leur ensemble, même si les joueurs en phase de préparation s’intéressent d’abord à eux-mêmes, ils n’ont guère apprécié l’incartade de leur coéquipier.

Si Memphis est un grand joueur, il aura tout le loisir de rembourser sur le terrain le crédit qu’il a perdu.

Christian LANIER

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?