Villeurbanne L’hypermarché Carrefour ouvrira le dimanche matin

Nicolas Villon est l’un des plus jeunes directeurs d’un hypermarché Carrefour en France.  Photo Yannick PONNET
Nicolas Villon est l’un des plus jeunes directeurs d’un hypermarché Carrefour en France. Photo Yannick PONNET

La décision, annoncée par un tout nouveau et très jeune directeur du magasin, Nicolas Villon, prendra effet dès ce dimanche 8 juillet.

L’offre crée parfois la demande. Nicolas Villon en convient. Fraîchement nommé directeur de l’hypermarché Carrefour des Gratte-Ciel, il ne doute donc pas vraiment du succès d’un changement à venir dès la fin de cette semaine dans son magasin : l’ouverture les dimanches matins, de 8 h 30 à 12 h 30.

Une dizaine de personnes ont été recrutées afin de permettre cette nouvelle organisation, qui implique des modifications d’horaires de travail – sur la base du volontariat, précise Nicolas Villon – pour une partie des 240 salariés du magasin.

Ce nouveau positionnement répond au souci d’améliorer l’offre de services et de créer des animations, considérant qu’un énorme chantier de réorganisation du magasin de 3 500 m² avait été mené en 2015 et 2016. « Il faut réaffirmer les points forts du magasin », pointe Nicolas Villon. Entendez : se positionner en référence sur les fruits et légumes, sur la poissonnerie et sur les autres produits frais, en maintenant un choix assez large de PGC (Produits de grande consommation) dans un magasin qui reste relativement modeste par la taille.

Son rêve : être directeur d’hypermarché

Pas question de chercher à étendre la zone de chalandise d’un hypermarché particulier : il se caractérise à la fois par un petit panier moyen et un chiffre d’affaires élevé au m² , mais il est surtout perçu comme un magasin de proximité et bénéficie d’une clientèle fidèle. « Des gens me connaissent déjà. Ils viennent discuter avec le poissonnier. C’est cela qui est magnifique dans le commerce », s’amuse Nicolas Villon. À 26 ans, cet homme originaire de La Seyne-sur-Mer (près de Toulon) a réalisé son rêve professionnel seulement quatre ans après avoir rejoint l’enseigne Carrefour : devenir directeur d’hypermarché. Diplômé d’une école marseillaise de commerce, il voue une véritable passion à l’activité commerciale. Papa d’un petit garçon d’un an, il est marié à une commerçante et a consacré plusieurs vacances estivales à vendre des produits sur des marchés en compagnie de ses actuels beaux-parents, maraîchers. Après avoir gravi les échelons dans la grande distribution à la vitesse grand V, il a remplacé le directeur d’un Carrefour à Francheville, de novembre 2017 à mai 2018. Et s’est retrouvé propulsé directeur du magasin de Villeurbanne. Nicolas Villon l’admet : « Ça va vite ! »

Yannick Ponnet

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?