TENDANCE Coupe du monde : faites vos pronostics avec la Routourne, une appli développée à Villeurbanne

L’application, qui comptait déjà 56 000 utilisateurs en treize jours d'existence, a été lancée par l’équipe d’Appsolute.  Photo Laura CHÈZE
L’application, qui comptait déjà 56 000 utilisateurs en treize jours d'existence, a été lancée par l’équipe d’Appsolute. Photo Laura CHÈZE

Si Appsolute a pour habitude de concevoir des applications pour des professionnels, l’entreprise du Pôle Pixel à Villeurbanne en a développé une, cette fois, «pour le fun», faisant écho aux nombreux matchs de foot et paris du moment.

Sur les trottoirs, chez vous ou dans les bars… Les fameuses phrases : «10 € qu’ils vont gagner» ou «Je te parie un McDo qu’on va en finale», sont revenues en même temps que la Coupe du monde de football. Au sein de l’équipe d’Appsolute, on est allé plus loin : rentrer ses pronostics dans une application pour établir le classement du meilleur parieur. Ainsi est née la Routourne. Un nom choisi comme un clin d’œil au joueur Franck Ribéry, pour sa fameuse phrase : «J’espère que la routourne va vite tourner».

Comment ça marche ?

Le principe est simple : la liste de tous les matchs disputés pendant toute la durée de l’événement s‘affiche sur l’accueil de l’application. Il suffit ensuite de sélectionner le nombre de buts qu’on pense que chaque équipe marquera, lors de chaque match. Il ne sera néanmoins plus possible de changer ses pronostics à l’heure du coup d’envoi.

«Tu gagnes des points si tu paries sur le bon vainqueur du match, et en plus, si tu as parié exactement les bons scores, tes points sont multipliés par trois», explique Sixtine Loras, responsable marketing d’Appsolute. Et c’est là tout l’enjeu de la Routourne, qui se joue en groupe. Pas d’argent en jeu donc, seulement « le plaisir de dépasser son camarade. » Seuls les dix premiers du classement à la fin de l’événement pourront prétendre à certains lots.

Face au succès, l’équipe pense même conserver l’application pour la réadapter après la Coupe du monde. Alors si la roue ne tourne pas, rendez-vous en Ligue 1 ?

Une application ouverte à tous

Photo Laura CHEZE
Photo Laura CHEZE

« Pas besoin d’être fan de foot pour faire partie de l’aventure. Parfois, même ceux qui s’y connaissent le moins obtiennent des bons scores, grâce à la chance », explique-t-on du côté des gérants. Et pour pimenter un peu l’application, ces derniers pensent même insérer des « superboosts », façon Mario Kart , pour tout perdre ou tout gagner. « On se prend vraiment au jeu, des fois ça peut être vraiment frustrant. » À noter qu’un tchat devrait également bientôt être disponible.

Laura CHÈZE

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?