Défilé La Marche des Fiertés 2018 passera par le Vieux Lyon

Aucune manifestation LGBTI ne s’est déroulée dans le Vieux Lyon depuis 2010.  Photo d’archives Maxime JEGAT
Aucune manifestation LGBTI ne s’est déroulée dans le Vieux Lyon depuis 2010. Photo d’archives Maxime JEGAT

« Après quatre ans de bataille politique et juridique, la Préfecture du Rhône accepte enfin que les LGBTI manifestent dans le Vieux Lyon », s’est félicitée, dans un communiqué, la Lesbian and Gay Pride de Lyon (LGP). Depuis 2010, aucune manifestation LGBTI n’était autorisée dans ce quartier, place forte des groupes identitaires.

Pourquoi l’annonce est-elle surprenante ? Elle intervient une semaine après une décision de justice favorable à la Préfecture. En effet, le 30 mai, le tribunal administratif a estimé que la décision de modifier le parcours 2017, en n’incluant pas le Vieux- Lyon, était une mesure nécessaire et proportionnée au regard des nécessités du maintien de l’ordre. Mais ce 16 juin, le cortège pourra déambuler sur les quais entre le pont Bonaparte et le pont Alphonse-Juin. « Le contexte est différent, explique-t-on à la Préfecture. Il n’y a plus l’état d’urgence, les forces de l’ordre sont plus mobilisables. On peut trouver des compromis. » Ce qui a été fait. Les organisateurs souhaitaient poursuivre au-delà du quai Pierre-Scize (où se trouve le local du Bastion Social, ex-GUD), ils bifurqueront finalement sur le pont Alphonse-Juin. « On coupe la poire en deux », explique la Préfecture, qui a demandé aux organisateurs d’être très vigilants.

J.-P. CAVAILLEZ

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?