ECONOMIE La société villeurbannaise Navya va entrer en bourse

Le constructeur de véhicules autonomes devrait être coté d’ici fin 2018.  Photo Philippe JUSTE
Le constructeur de véhicules autonomes devrait être coté d’ici fin 2018. Photo Philippe JUSTE

Vous pourrez bientôt être un actionnaire de Navya. Le constructeur de véhicules autonomes et électriques basé à Villeurbanne a annoncé son projet d’introduction à la Bourse de Paris. L’entreprise devrait être cotée avant la fin de l’année, selon le calendrier normal.

«Cette opération va nous permettre de prendre une nouvelle dimension et d’augmenter considérablement les ventes et le déploiement de nos véhicules dans le monde entier, pour devenir un leader mondial du véhicule autonome», a indiqué mercredi Christophe Sapet, le fondateur (2014) et président de l’entreprise. La société attend le feu vert de l’autorité des marchés financiers (AMF) pour annoncer ses prévisions en matière d’ouverture du capital et de levée de fonds sur le marché. L’entrée à la Bourse de Paris devrait aussi accroître la visibilité et la notoriété de Navya.

Le constructeur de véhicules autonomes est aujourd’hui à la croisée des chemins. Pour aller plus vite et plus loin, il a besoin de solutions nouvelles pour financer le développement de ses activités sur le marché mondial.

Pour 2021, Navya prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 480 millions d’euros, contre 10 millions en 2017.

Frank VIART

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?