Fourvière Un nouvel abri pour les pèlerins

C’est dans la partie la plus basse de la Maison Carrée que se trouve désormais la Halte des Pèlerins.  Photo Stéphane GUIOCHON Actuellement en construction contre les grilles de l’esplanade, le futur Pavillon d’accueil devrait ouvrir ses portes au public à la fin de l’année, peut-être   le 8 septembre, espère-t-on du côté de la Fondation. Il a pour objet d’accueillir   et d’orienter les pèlerins et les milliers de visiteurs du site de Fourvière.   Photo Stéphane GUIOCHON Située en partie arrière de la Maison Carrée, le long de   la montée Cardinal-Decourtray, l’ancienne cure édifiée en 1850, avant la Basilique, précise Magaly Chatin, déléguée générale de la Fondation, est démolie. Pour laisser place au futur parking de trois niveaux, dont deux enterrés, d’une capacité de 140 places.  Photo Stéphane GUIOCHON
C’est dans la partie la plus basse de la Maison Carrée que se trouve désormais la Halte des Pèlerins. Photo Stéphane GUIOCHON Actuellement en construction contre les grilles de l’esplanade, le futur Pavillon d’accueil devrait ouvrir ses portes au public à la fin de l’année, peut-être le 8 septembre, espère-t-on du côté de la Fondation. Il a pour objet d’accueillir et d’orienter les pèlerins et les milliers de visiteurs du site de Fourvière. Photo Stéphane GUIOCHON Située en partie arrière de la Maison Carrée, le long de la montée Cardinal-Decourtray, l’ancienne cure édifiée en 1850, avant la Basilique, précise Magaly Chatin, déléguée générale de la Fondation, est démolie. Pour laisser place au futur parking de trois niveaux, dont deux enterrés, d’une capacité de 140 places. Photo Stéphane GUIOCHON
Actuellement en construction contre les grilles de l’esplanade, le futur Pavillon d’accueil devrait ouvrir ses portes au public à la fin de l’année, peut-être   le 8 septembre, espère-t-on du côté de la Fondation. Il a pour objet d’accueillir   et d’orienter les pèlerins et les milliers de visiteurs du site de Fourvière.   Photo Stéphane GUIOCHON
Actuellement en construction contre les grilles de l’esplanade, le futur Pavillon d’accueil devrait ouvrir ses portes au public à la fin de l’année, peut-être le 8 septembre, espère-t-on du côté de la Fondation. Il a pour objet d’accueillir et d’orienter les pèlerins et les milliers de visiteurs du site de Fourvière. Photo Stéphane GUIOCHON
Située en partie arrière de la Maison Carrée, le long de   la montée Cardinal-Decourtray, l’ancienne cure édifiée en 1850, avant la Basilique, précise Magaly Chatin, déléguée générale de la Fondation, est démolie. Pour laisser place au futur parking de trois niveaux, dont deux enterrés, d’une capacité de 140 places.  Photo Stéphane GUIOCHON
Située en partie arrière de la Maison Carrée, le long de la montée Cardinal-Decourtray, l’ancienne cure édifiée en 1850, avant la Basilique, précise Magaly Chatin, déléguée générale de la Fondation, est démolie. Pour laisser place au futur parking de trois niveaux, dont deux enterrés, d’une capacité de 140 places. Photo Stéphane GUIOCHON
C’est dans la partie la plus basse de la Maison Carrée que se trouve désormais la Halte des Pèlerins.  Photo Stéphane GUIOCHON Actuellement en construction contre les grilles de l’esplanade, le futur Pavillon d’accueil devrait ouvrir ses portes au public à la fin de l’année, peut-être   le 8 septembre, espère-t-on du côté de la Fondation. Il a pour objet d’accueillir   et d’orienter les pèlerins et les milliers de visiteurs du site de Fourvière.   Photo Stéphane GUIOCHON Située en partie arrière de la Maison Carrée, le long de   la montée Cardinal-Decourtray, l’ancienne cure édifiée en 1850, avant la Basilique, précise Magaly Chatin, déléguée générale de la Fondation, est démolie. Pour laisser place au futur parking de trois niveaux, dont deux enterrés, d’une capacité de 140 places.  Photo Stéphane GUIOCHON Actuellement en construction contre les grilles de l’esplanade, le futur Pavillon d’accueil devrait ouvrir ses portes au public à la fin de l’année, peut-être   le 8 septembre, espère-t-on du côté de la Fondation. Il a pour objet d’accueillir   et d’orienter les pèlerins et les milliers de visiteurs du site de Fourvière.   Photo Stéphane GUIOCHON Située en partie arrière de la Maison Carrée, le long de   la montée Cardinal-Decourtray, l’ancienne cure édifiée en 1850, avant la Basilique, précise Magaly Chatin, déléguée générale de la Fondation, est démolie. Pour laisser place au futur parking de trois niveaux, dont deux enterrés, d’une capacité de 140 places.  Photo Stéphane GUIOCHON

Inaugurée ce mercredi, la Halte des Pèlerins ouvre au public dans une quinzaine de jours. D’autres chantiers sont en cours à Fourvière.

C’est un lieu jusqu’alors peu ouvert aux visiteurs ou, en tout cas, bien peu utilisé, qui abrite désormais la Halte des Pèlerins. Située dans la partie basse de la Maison Carrée, elle a été inaugurée ce mercredi matin après travaux. Et elle ouvrira ses portes au public dans une quinzaine de jours.

Président de la Fondation Fourvière, Philippe Desmarescaux le reconnaît : c’est « une petite étape », qui vient d’être franchie. Initialement installée sur l’esplanade, dans un bâtiment qui a été démoli, la Halte des Pèlerins ainsi relocalisée est destinée aux touristes et aux visiteurs ou, plus exactement dans un premier temps, aux groupes sur réservation, qui souhaitent faire ici une pause. « C’est un espace tout en longueur aménagé pour y recevoir environ 150 personnes, précise le président. C’est le seul lieu à Lyon où on peut manger son sandwich gratuitement avec, sous les yeux, la plus belle vue de Lyon ». On pourra aussi déguster son pique-nique sur la belle terrasse, noyée dans la verdure. « C’est cela la notion d’accueil de Fourvière, ajoute-t-il. Permettre à un maximum de gens de profiter de ce lieu un peu magique… »

Renseignements et réservations : Fondation Fourvière au 04.78.25.13.01. ou sur www.fourviere.org

Textes : Aline DURET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?