Olympique lyonnais Fekir : « J’espère bien aller au Mondial »

Titulaire pour la première fois depuis son retour de blessure, Nabil Fekir a été étincelant en inscrivant le troisième but face à Dijon / Photo Stéphane Guiochon
Titulaire pour la première fois depuis son retour de blessure, Nabil Fekir a été étincelant en inscrivant le troisième but face à Dijon / Photo Stéphane Guiochon

Le capitaine lyonnais a su puiser les ressources pour redevenir le joueur que l’on connaît, après un début difficile.

Vendredi à Dijon, Nabil Fekir, diablement opiniâtre, a été le meilleur Lyonnais. Il est vrai que l’OL a vécu une soirée un peu bizarre, en soignant encore son goal-average, alors qu’il n’est pas passé loin d’un scénario bien plus contrariant.

Le capitaine lyonnais a connu une entame très difficile, ce qui pour un joueur qui n’avait pas débuté un match depuis le 25 février peut être compréhensible. Nabil ne se cache pas derrière son petit doigt pour le reconnaître. « On a eu une première mi-temps assez compliquée, on a eu beaucoup d’opportunités, on n’a pas réussi à concrétiser, moi le premier, mais on n’a pas baissé les bras et on a été récompensé » dit-il.

« Ce qui est important, c’est déjà de se créer les occasions, et Nabil s’en est créé beaucoup » souligne Bruno Genesio. « Il n’a pas eu de réussite en première mi-temps, mais il a continué de tenter. Il ne s’est pas découragé et il a été récompensé par un but superbe ».

Car c’est vrai que Fekir est allé chercher en lui-même les ressources pour retrouver son vrai visage. Et c’est bien cela la force des champions. On en connaît d’autres qui auraient lâché l’affaire ou douté, pas lui. Et il a fini par avoir la peau de Baptiste Reynet, après avoir manqué deux duels face au gardien dijonnais.

« Non je n’ai pas douté. Il fallait persister » dit-il. Il l’a fait en égalant son record de tirs tentés (7) dans un match de Ligue 1. « C’est vrai, j’ai essayé de trouver des solutions, de faire des appels, mes coéquipiers ont réussi à me trouver ».

« Ça montre qu’il est revenu à son meilleur niveau, c’est de bon augure pour nous pour la fin de saison parce qu’on a besoin de lui, c’est notre capitaine, c’est notre leader technique, et c’est de bon augure pour lui aussi et l’objectif qu’il doit avoir en cette fin de saison » mentionne son entraîneur. Bruno Genesio fait allusion à l’équipe de France, et Nabil Fekir, là non plus, ne s’est pas caché pour en parler : « Je ne me prends pas la tête, je donne le meilleur de moi-même. J’espère pouvoir aller à ce Mondial. J’ai eu de bonnes sensations ce soir. Ça va, tout s’est bien passé, tant que je n’ai pas de douleur et que je suis à l’aise sur le terrain, c’est le plus important et c’est encore mieux si je peux aider l’équipe ».

J’ai manqué d’efficacité, mais je suis quelqu’un qui ne baisse pas les bras

Nabil Fekir

D’un de nos envoyés spéciaux Philippe Perroud

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?