Interview Jean-Claude Bourret : « Lyon peut être fière de sa gastronomie »

Grand reporter, présentateur des journaux télévisés de TF1, Jean-Claude Bourret, né à l’hôpital de Fourvière, a été le premier  à présenter le journal de 13 heures en couleur en 1975.  Photo DR
Grand reporter, présentateur des journaux télévisés de TF1, Jean-Claude Bourret, né à l’hôpital de Fourvière, a été le premier à présenter le journal de 13 heures en couleur en 1975.  Photo DR

Créateur, en 2015, du Press Club de France qui compte 800 journalistes et sociétés de communication, il a aussi écrit 27 livres sur les OVNIs, la médecine, les gendarmes anti-terroristes, le journalisme.

Dans quel quartier avez-vous grandi et quel est votre premier souvenir lyonnais ?

« Mon père était cheminot et, au hasard des mutations, s’était retrouvé à Lyon. Nous vivions dans le quartier de Perrache. Je me souviens de promenades place Bellecour, accompagné de mes parents, et immortalisées par des photos que j’ai toujours conservées. »

Avez-vous des quartiers que vous préférez à d’autres ?

« Je ne vis plus ici depuis longtemps mais je reviens souvent à Lyon pour rendre visite à ma famille. J’aime beaucoup le Vieux-Lyon, un quartier chargé d’histoire, Fourvière où je suis né, en juillet 1941, les Berges aménagées, car j’ai toujours été fasciné par l’eau, signe de vie et de civilisation. Les grandes villes sont toujours construites près d’un fleuve. »

Qu els sont vos bons plans shopping ?

« Un jour de direct pour la Cinq, où j’avais invité l’ancien Président du Conseil sous la IVe  République, Antoine Pinay, j’ai acheté, en bas du Sofitel, un superbe manteau qui me faisait défaut en raison du froid et je dois dire qu’à chaque fois que je le porte, j’ai le sentiment d’être un Lyonnais à part entière. »

Et en matière de gastronomie ?

« Ce sont plutôt les bouchons qui m’attirent. Lyon peut être fière de sa gastronomie et de sa réputation de savoir-vivre en sachant bien manger, dans le monde entier. Les nouveaux étoilés Michelin, comme Takao Takano, sont là pour montrer le génie des cuisiniers lyonnais. Paul Bocuse, ami des journalistes et grand seigneur, en était le phare. »

Quels sont, pour vous, les lieux culturels incontournables à Lyon ?

« Tout Lyon est culture par son histoire si riche… Le musée Gadagne et le théâtre Gallo-Romain, où j’ai présenté une émission pour la télévision, parlent plus particulièrement à ma mémoire. »

Pouvez-vous nous confier votre péché mignon à Lyon ?

« Aller manger un saucisson accompagné d’un verre de beaujolais à la Brasserie Georges, où mes parents, vivant à proximité, avaient leurs habitudes. »

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?