Lyon 7e La convention entre le LOU et la Ville fait grincer les dents des Verts

Le LOU Rugby est désormais installé au stade de Gerland, devenu le Matmut Stadium.  Photo archives Joël PHILIPPON
Le LOU Rugby est désormais installé au stade de Gerland, devenu le Matmut Stadium. Photo archives Joël PHILIPPON

Bruno Charles (EELV) s’est opposé à ce dossier présenté mardi soir en conseil du 7e. Il estime que l’argent public ne doit pas financer le sport professionnel.

Si le rapport sur les subventions aux clubs sportifs a été voté à l’unanimité, il n’en a pas été de même pour celui consacré à la SASP LOU Rugby. Une convention d’objectifs et de moyens est passée entre la Ville de Lyon et la SASP LOU Rugby, pour les trois prochaines saisons. Et ce n’est pas du goût de Bruno Charles (EELV) : « Je vote contre. C’est une évolution de la position du groupe EELV et cela mérite explication. Avant, il y avait une différence entre le football professionnel et les autres clubs. Aujourd’hui, le rugby professionnel marche dans les pas du football. Il génère beaucoup d’argent. Nous estimons donc que l’argent public ne lui est pas nécessaire. » L’élu préférerait que cet argent soit réinjecté dans les clubs amateurs.

La convention porte sur une subvention de fonctionnement de 220 000 € à la SASP LOU Rugby, par la Ville de Lyon, pour la saison 2017-2018, au titre des missions d’intérêt général. Une notion que Bruno Charles relativise : « Certaines missions, comme la sécurité dans les enceintes sportives ne relève pas de la Ville ». Le rapport a été voté à la majorité.

Quai du Polar : enquête à La Guillotière

Il était soumis aux élus, le vote d’une subvention à l’événement annuel Quai du Polar. Romain Blachier, adjoint à la Culture, en a profité pour annoncer une bonne nouvelle : « Cette année, le jeu de piste sera organisé dans le 7e. Avant, cette enquête était cantonnée en Presqu’île, ou sur les Pentes de la Croix-Rousse. Nous sommes ravis qu’elle se fasse à La Guillotière. » Ce rendez-vous attire chaque année des milliers de participants et permet de mieux découvrir les quartiers qu’il traverse.

J.-C. M.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?