Etat civil Louise et Louis dominent le palmarès des prénoms 2017

Les dix prénoms les plus donnés en 2017 aux petites filles   et aux petits garçons nés à Lyon.  Illustration Jean-Christophe MORERA
Les dix prénoms les plus donnés en 2017 aux petites filles et aux petits garçons nés à Lyon. Illustration Jean-Christophe MORERA

9 731 naissances ont été recensées en 2017 à Lyon. Au palmarès des prénoms les plus donnés aux petites Lyonnaises et aux petits Lyonnais, Louis et Louise arrivent en tête.

La tendance aux prénoms classiques se confirme cette année à Lyon sur les 9 731 naissances enregistrées en 2017 (chiffres arrêtés le 22 décembre).

Chez les filles, Louise se classe en tête pour la troisième année consécutive. Elle progresse même, puisque ce prénom avait été donné 57 fois en 2016 et 64 fois cette année. Derrière, suivent Alice (50), 2e  comme l’an passé, puis Anna et Mila ex aequo (49), Emma (48), Chloé (45), Lina (44), Camille et Jade (39), et Romane (38). Juliette, Sarah, Charlotte et Rose sortent de la tête du peloton au profit de Lina, qui fait son apparition, de Mila, Jade et Romane qui réintègrent le top 10 où elles figuraient déjà en 2015.Louise et Louis dominent le palmarès des prénoms 2017

Chez les garçons, Louis arrive en tête avec 82 citations. Plus encore si l’on compte les Louis-Gabrielle, Louis-Aimé, Louis-Adrien et Pierre-Louis. Et un petit Louy en plus, ça compte ? Louis chipe la première place à Gabriel, qui arrivait en tête les deux années précédentes.

Arrivent ensuite dans ce classement : Gabriel (76), Adam (67), Arthur (60), Jules (56), Raphaël (51), Léo (48), Victor (47), Léon et Paul à égalité (45). L’an passé, Gabriel dominait le classement et Louis n’était que 5e. Hugo, Lucas et Liam sortent de ce top 10.

And the Winner is…

Chaque année, l’état-civil recèle son lot de prénoms originaux. 2017 n’échappe pas à la règle. Chez les garçons, on note une tendance aux prénoms anglo-saxons. De quoi monter une équipe de football américain avec ses remplaçants. Parmi la longue liste : Scott, Memphis, Will, Timmy, Brooklyn, Swann, Harrison, Sydney, Jordan, Mike, Jack, Warren, Junior, Nelson, Marlon, Sean, Preston, Bryan, Tommy, Cameron, Great, Terence, Bradley, Stanley, Mickey, London, Bruce, Roddy, Jimmy, Harry, et notre madeleine : John-Ross (alias J.R.)…

On pourrait aussi faire une équipe de foot italienne avec Guiseppe, Ezzio, Roberto, Gianni, Luciano, Angelo, Juliano, Tizziano, Luigi, Vittorio, Leonardo, Tonino, Eros, Tino, Renzo, Ugo, Valerio, Giovanni, Raffaele.

En 2017, la section classique Larousse nous propose Léandre, Théophile, Gauthier, Robinson, Candide, Prosper, Joyce, Phinéas, Blaise, Cléandre, Byron, Lissandre, Lear, Figaro, Gary, et notre gentleman préféré, Arsène.

Certains parents attendaient avec impatience l’heureux événement, cela se ressent dans les prénoms de Miracle, Trésor, Yeusha-Merveille, Melchior, Lucky-France ou Hénoch-Bonheur.

Les plus dangereux cette année ? Un Jenghis et un Attila, après qui l’herbe ne repoussera pas. Il nous faut donc un peu de musique pour calmer les esprits : Pharrell (une fois avec un r, une fois avec deux), Gims, Amir, Charlélie, Cassius et Prince sont là pour mettre l’ambiance.

Mais celui qui part avec le plus de chance dans la vie, est inconstestablement le petit Winner (“gagnant” en anglais).

Petites merveilles

Globalement, les parents lyonnais hésitent plus à donner des prénoms trop marqués à leurs petites filles.

En 2017, on trouve bien une princesse Disney (Vaïana), une jolie sorcière (Willow), des chanteuses (Taylor, Louane), des soleils d’été (Sun, Summer, June), de futures actrices (Sophie-Laurène, Scarlett, Romy), des altesses (Royale, Reine, Princess), des fruits (Mirabel, Prune, Cerise, Myrtille), des fashionistas (Chanelle, Lily-Rose), une torera (Manolita), une peintre (Cézanne), des Américaines (Dakota, Alaska), une pierre précieuse (Émeraude), une saison (Automne)…

Mais aussi quelques classiques du siècle dernier : Monique, Sandrine, Martine, Marie-Jeanne, Lucienne, Dorothée…, voire plus anciens : Azénor, Guyonne, Aminthe, Eudoxie, Cléophée, Aliénor. Et une petite Merveille pour clore cette liste en beauté.

J.-C. M.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?