SOCIÉTÉ Il avait grimpé sur le toit du Parc OL: l’explorateur urbain “Timmy” devant la justice

Capture d’écran de la vidéo que le jeune homme a retiré.  Photo Cyrille SEUX
Capture d’écran de la vidéo que le jeune homme a retiré. Photo Cyrille SEUX

«Timmy», comme il se fait appeler sur la toile, fait partie des adeptes d’Urbex ou exploration urbaine. Une pratique qui consiste à accéder à des lieux interdits voire dangereux pour prendre des photos ou vidéos inédites. Il s’est notamment distingué en accédant au toit du stade de Gerland.

Sa dernière balade “ urbano-sportive ” le 3 décembre dernier avait fait son petit buzz sur YouTube. On le voyait s’introduire dans le Groupama Stadium par une porte laissée ouverte avant d’accéder au toit… Une « performance » qui n’avait pas été du goût du propriétaire de l’enceinte. L’Olympique lyonnais avait porté plainte après cette intrusion. Le jeune homme, originaire de Charbonnières-les-Bains, a finalement été identifié et entendu par la police cette semaine.

Un retour sur terre qui se poursuivra devant la justice en mars prochain. A 19 ans, il est convoqué pour dégradation de bien privé en réunion alors que le « cameraman » qui l’accompagnait n’a, lui, pas été identifié. Dans son ascension, « Timmy » aurait, en effet, endommagé un boîtier électrique actionnant une trappe pour accéder au sommet de l’enceinte de l’Olympique lyonnais qui culmine à plus de 50 mètres de hauteur.

Il a retiré la vidéo de YouTube. Il aurait évoqué un hommage à l’un de ses comparses pour expliquer cette exploration. L’évocation très probable de Maxime Sirugue, un photographe adepte de l’Urbex qui est décédé à 18 ans en chutant du Pont de La Mulatière en janvier 2017.

Vue des gradins faudra lever les yeux pour admirer le spectacle 👁

Une publication partagée par timmy (@timmy_clg) le

Cyrille Seux

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?