FOOTBALL OL : Memphis est sur la bonne route

Memphis Depay, qui avait été mis à l’écart du groupe fin septembre, s’est fendu d’un doublé à Nice. Les critiques de son entraîneur ont porté leurs fruits / Photo Stéphane Guiochon
Memphis Depay, qui avait été mis à l’écart du groupe fin septembre, s’est fendu d’un doublé à Nice. Les critiques de son entraîneur ont porté leurs fruits / Photo Stéphane Guiochon
Memphis Depay fait mine de ne pas entendre les critiques après son doublé  à Nice. Celles de son entraîneur ont pourtant porté leurs fruits / Photo AFP
Memphis Depay fait mine de ne pas entendre les critiques après son doublé à Nice. Celles de son entraîneur ont pourtant porté leurs fruits / Photo AFP
Memphis Depay, qui avait été mis à l’écart du groupe fin septembre, s’est fendu d’un doublé à Nice. Les critiques de son entraîneur ont porté leurs fruits / Photo Stéphane Guiochon Memphis Depay fait mine de ne pas entendre les critiques après son doublé  à Nice. Celles de son entraîneur ont pourtant porté leurs fruits / Photo AFP

Mis à l'écart du groupe fin septembre, le Néerlandais a depuis claqué sept buts en huit matches. La gestion de Bruno Genesio, dans son cas comme dans d'autres, a porté ses fruits.

« We have a game mercredi ». Bruno Genesio a dû un peu réinventer la langue anglaise pour calmer Memphis Depay, déçu de sortir à dix minutes du terme contre Nice (0-5) dimanche alors qu’il y avait pourtant déjà 0-4 et que le Néerlandais avait inscrit un doublé.

L’entraîneur lyonnais n’a toutefois pas voulu en faire des caisses à l’heure de revenir, en français, sur l’incident. « C’est normal, il voulait mettre un hat-trick. C’est important pour un buteur, mais pour moi ce qui compte c’est la série de matches qui arrive. Je lui ai dit et il l’a bien compris ».

Il faut dire que Genesio a des raisons d’être satisfait du rendement de Memphis depuis quelques rencontres. L’ailier utilise enfin sa technique et sa puissance à bon escient. Le numéro 11 de l’OL pose moins de problèmes dans le jeu qu’avant et ses stats, qui servaient jusqu’ici plutôt à sauver ce qui pouvait l’être, peuvent enfin servir à illustrer son apport.

Cornet également boosté

Depuis la huitième journée, Memphis a ainsi inscrit sept buts en autant de matches (dont un triplé à Troyes et le doublé de Nice). Et l’on ne prend pas cette date de début au hasard : l’international « oranje » n’avait en effet pas été retenu dans le groupe lyonnais pour affronter Dijon lors de la septième journée. Une mise à l’écart qui lui a donc fait du bien.

Memphis n’est d’ailleurs pas le seul à avoir subi la concurrence et un passage bénéfique en tribunes. Après un match catastrophique contre Montpellier dimanche dernier, Maxwel Cornet ne figurait ainsi pas dans le groupe de dix-huit joueurs pour la réception de l’Apollon Limassol. A Nice, l’Ivoirien a offert une passe décisive sublime à Depay pour l’ouverture du score et inscrit le but du break après un enchaînement splendide.

La gestion de Genesio porte donc ses fruits pour l’instant. Et si Memphis et les autres confirment sur le long terme, l’OL peut continuer à s’imposer comme le club fort de Ligue 1 derrière l’intouchable PSG. Prochain match wednesday, next game mercredi.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?