Parents et enfants Démos, le projet qui fait grandir des enfants en musique

Intervenants et enfants ont dansé en petit groupe pour se familiariser avec la musique.  Photo Marion GERGELY
Intervenants et enfants ont dansé en petit groupe pour se familiariser avec la musique. Photo Marion GERGELY

L’Auditorium Orchestre national de Lyon lance le projet Démos. Pendant trois  ans, plus d’une centaine d’enfants de 7 à 8  ans apprendront la musique en collectivité.

Le projet Démos

Démos est un projet de démocratisation culturelle centré sur la pratique musicale au sein d’un orchestre. Initié cette année, il concerne 120  enfants issus des quartiers difficiles de Lyon, Bron, Décines, Givors et Vaulx-en-Velin. L’objectif est national puisqu’il est mis en place dans d’autres régions de France depuis 2010.

Pour qui ?

Le projet Démos s’adresse à des enfants, âgés de 7 et 8 ans, et habitants des territoires fragilisés. Ces enfants, qui ne possèdent aucune connaissance musicale, apprennent la musique grâce à ce programme.

Quel est l’objectif ?

Le but de Démos est de permettre « d’apprendre à pratiquer la musique en collectivité, explique Cécile Martinon, coordinatrice de l’orchestre Démos à Lyon Métropole. Pour certains enfants, la discipline était compliquée au départ. Ils apprennent à travailler ensemble. Certains d’entre eux qui ont fait partie d’un orchestre Démos ont continué la musique après la fin du programme. Cela a suscité des vocations ».

Le projet, exigeant, se structure autour de l’enfant tout en associant les familles. « Les enfants ramènent leurs instruments chez eux et donc la musique avec. Les familles se sentent incluses dans Démos. »

Le programme permet également aux élèves de présenter chaque année ce qu’ils ont appris pour montrer leur évolution.

Un programme sur trois  ans

Démos est un projet qui s’étale sur trois ans. La première année est une immersion dans la musique et l’orchestre. L’écoute et la synergie d’un groupe sont privilégiées. Ce n’est que lors de la deuxième année que les enfants apprennent le solfège. Tous disposent d’un instrument qui leur est dédié et en découvrent le rôle et l’histoire. Lors de la troisième année, les élèves fonctionnent concrètement sous la forme d’un orchestre. Ils préparent l’interprétation d’une œuvre classique ou romantique, et d’une contemporaine.

Au-delà de leur apprentissage, les enfants se voient dispenser quatre heures de musique par semaine. Ils ont également une répétition en orchestre toutes les six  semaines et deux  stages pendant les vacances scolaires. Chaque année se termine par une représentation musicale.

Un encadrement par de  professionnels

Les enfants travaillent avec une équipe d’instrumentalistes professionnels, de chefs de chœur et de danseurs.  Une dizaine de musiciens de l’Orchestre national de Lyon collaborent pour leur faire profiter de leurs connaissances musicales. Un ou deux musiciens référents assurent la coordination, et des intervenants de différents secteurs dans lesquels le projet est mis en place participent également. C’est le chef d’orchestre, Maxime Tortelier, qui dirige l’Orchestre Démos Lyon Métropole.

«Nous pouvons dire que Démos est une réussite»

Patrick Toffin, responsable pédagogique national de Démos

« Nous avons commencé Démos entre 2010 et 2012. C’est un projet de démocratisation culturelle. L’idée est de réussir à capter l’attention des enfants et de partager ces moments avec les référents sociaux et les professionnels. Nous pouvons dire que Démos est une réussite quand nous observons l’ampleur qu’il a pris au fil du temps. De plus, près de 60  % des enfants continuent la musique après Démos. Ce projet se nourrit de l’expérience de terrain. Les instruments sont présents en permanence mais les enfants n’y ont accès qu’en deuxième année. Nous ne nous cantonnons pas à la musique classique, mais leur faisons découvrir la musique du monde. »

Marion Gergely

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?