Villeurbanne Rond-point de la Doua : vélos et voitures sur la même voie

Ce marquage au sol va disparaître au profit de chevrons sur une voie devenue mixte / Photo Emmanuelle Babe
Ce marquage au sol va disparaître au profit de chevrons sur une voie devenue mixte / Photo Emmanuelle Babe

Des travaux de sécurisation sont en cours sur cet ouvrage où une cycliste avait trouvé la mort en novembre 2016.

Le 4 novembre 2016, une cycliste de 21 ans était mort après avoir été percutée par une voiture sur le rond-point de la Doua (à l’intersection de l’avenue du 11-Novembre et du boulevard Einstein), à Villeurbanne.

L’accident avait plongé le campus villeurbannais dans une profonde tristesse, en particulier la fac de sport où Anne-Marie Cascaro étudiait.

C’est dans ce contexte que préfecture, police, Ville et Métropole se sont penchées sur ce rond-point emprunté par tous les types d’usagers de la route.

Il est par ailleurs situé au cœur d’un axe très fréquenté par les cyclistes, de l’avenue Salengro jusqu’aux Charpennes.

« Dans l’absolu, les ronds-points ne sont pas sécurisants pour les piétons et les cyclistes. Et celui-ci n’échappe pas à la règle », confirme Didier Vullierme, adjoint délégué aux Déplacements urbains.

Objectif : casser la vitesse

Des travaux ont donc été décidés afin de sécuriser l’ouvrage.

Conduits par la Métropole, ils consistent à agrandir l’anneau central. Objectif : casser la vitesse des automobilistes –qui seront désormais obligés de « marquer les courbes »– et améliorer la visibilité des traversées piétonnes.

Il s’agit également de mettre fin à la bande cyclable extérieure : des chevrons seront marqués sur la voie devenue mixte.

«Le cycliste aura sa place au milieu du rond-point, sur la même voie que les automobilistes », explique Didier Vullierme. En effet, la séparation des flux et des usagers peut se révéler dangereuse car c’est au point de rencontre que surgit l’accident. Le rond-point de l’avenue Saint-Exupéry a été conçu sur le même mode.

La fin du chantier est annoncée pour mi-septembre

E. B.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?