Solidarité Handicap international recherche 150 bénévoles

La pyramide de chaussures symbolise le sort des personnes amputées après avoir marché sur une mine. / Photo DR
La pyramide de chaussures symbolise le sort des personnes amputées après avoir marché sur une mine. / Photo DR

Pour sa 23e pyramide de chaussures, l’équipe lyonnaise de Handicap international lance un appel pour trouver des bénévoles. L’objectif : militer pour l’arrêt des mines antipersonnel.

Depuis vingt-trois ans, Handicap international organise un rendez-vous symbolique pour lutter contre les mines antipersonnel dans les pays en guerre qui frappent essentiellement les civils (Alep, Mossoul, Sanaa, etc.). Pour sensibiliser et mobiliser le grand public, l’association met en place une pyramide de chaussures. Elle symbolise le sort des personnes amputées après avoir marché sur une mine.

Recueillir un million de signatures

Cette année, le rendez-vous est donné le 23 septembre, place Bellecour. « Cette journée est organisée pour mettre un coup de projecteur sur ce combat. Aujourd’hui, 92 % des civils qui vivent dans ces zones en sont victimes. Nous nous battons contre cette pratique », explique Nathalie Blin, responsable communication à Handicap international.

Pour sensibiliser et faire comprendre aux citoyens la situation dans les pays en guerre, ils pourront suivre un parcours de découverte à travers différents stands où ils découvriront des démonstrations de déminage, de sport, des spectacles de rue ainsi qu’une expérience de réalité virtuelle avec une vidéo à 360 degrés d’une ville syrienne bombardée. Ils seront confrontés aux horreurs de la guerre : rues dévastées, habitants déboussolés, etc.

Tout cela dans l’objectif que l’association recueille un million de signatures pour faire interdire cette arme d’ici à septembre 2018, et faire pression sur les États. Pour que l’événement prenne de l’ampleur, Handicap international a besoin de bénévoles pour l’organisation, en amont, et l’animation de la pyramide le jour-J. « Nous recrutons 300 bénévoles chaque année. Nous en avons 128 pour le moment et il nous en manque plus de 150 », précise Nathalie Blin. Toute personne majeure peut participer. De la logistique à l’accueil, en passant par la gestion des stands, toute aide est utile.

Pratique Pour devenir bénévole, contacter Nathalie Blin au 06.98.65.63.94.

"Ravie que nos missions soient utiles"

Lucie Galante, 20 ans, bénévole et étudiante en sciences du langage. / Photo Barbara Pelmard
Lucie Galante, 20 ans, bénévole et étudiante en sciences du langage. / Photo Barbara Pelmard

« Je me suis engagée pour la première fois pour préparer la pyramide de chaussures en 2011 ou 2012. C’était avec une amie, et on a eu l’initiative de créer un stand de maquillage. Je voulais apporter mon aide à mon échelle, je ne pouvais pas faire de dons financiers donc c’était ma manière d’aider. J’y retourne maintenant chaque année. Ça me fait du bien de donner de la joie de vivre, il est inconcevable pour moi d’être heureuse sans en faire profiter les autres. Je suis ravie que nos missions soient utiles. À l’avenir, j’aimerais devenir professeur spécialisé dans le handicap et aider dans les pays en difficulté. »

Barbara Pelmard

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?