OL Le Parc OL va s'appeler Groupama Stadium

La signature, mercredi soir, entre Jean-Michel Aulas et Jean-Louis Pivard et Francis Thomine de Groupama / Photo Richard Mouillaud
La signature, mercredi soir, entre Jean-Michel Aulas et Jean-Louis Pivard et Francis Thomine de Groupama / Photo Richard Mouillaud
Mercredi soir pour le concert de Céline Dion, le stade s'appelait encore Parc OL. Ce sera désormais "Groupama Stadium" / Photo Richard Mouillaud
Mercredi soir pour le concert de Céline Dion, le stade s'appelait encore Parc OL. Ce sera désormais "Groupama Stadium" / Photo Richard Mouillaud
La signature, mercredi soir, entre Jean-Michel Aulas et Jean-Louis Pivard et Francis Thomine de Groupama / Photo Richard Mouillaud Mercredi soir pour le concert de Céline Dion, le stade s'appelait encore Parc OL. Ce sera désormais "Groupama Stadium" / Photo Richard Mouillaud

Le club lyonnais et la compagnie mutualiste ont signé mercredi soir, après le concert de Céline Dion, un accord de naming sur trois saisons. Le montant serait situé entre cinq et sept millions d'euros par an.

Les joueurs de Bruno Genesio reprendront le championnat à domicile le 5 août contre Strasbourg dans un stade qui s’appellera le Groupama Stadium.

Jean-Michel Aulas a signé mercredi soir vers minuit dans son bureau de ce qui était encore le Parc OL le contrat de « naming » avec les responsables de Groupama Rhône-Alpes Auvergne. Ce contrat porte sur « une durée de trois ans renouvelable » explique Jean-Michel Aulas. « C’est une durée courte, mais on peut imaginer qu’il soit renouvelé si le partenaire est satisfait ».

Une clause de confidentialité ne permet pas de connaître le montant de ce naming. Mais Le Progrès avait écrit le 30 juin, lors de l’annonce de l’ouverture des négociations exclusives entre l’OL et l’assureur Groupama, que la fourchette se situait entre 5 et 7 millions d'euros. « Nous sommes dans la version la plus haute des naming français » concède simplement Jean-Michel Aulas. « Et le montant correspond à nos attentes ».

Un contrat qui rapporterait autour de six millions d'euros par an à l’OL

Le chiffre de six millions d'euros circulait dans la coulisse mercredi soir. Ce qui situerait le Groupama Stadium quasiment deux fois au-dessus du montant maximum actuel en France, l’Accor Hôtel Arena POBB. Mais en dessous de ce qui se fait à l’étranger. En dessous aussi des 8 à 10 millions d'euros par saison sur dix ans espérés par le patron de l’OL au début de l’aventure. Pas de quoi donc gâcher le plaisir de Jean-Michel Aulas, qui aura mis un an et demi pour trouver un partenaire qui donne son nom à son stade.

Groupama Rhône-Alpes Auvergne : un mutualiste qui pèse un milliard d’euros

Groupama Rhône-Alpes Auvergne est une entreprise mutualiste du groupe Groupama, qui compte 580000 clients sociétaires, 2 000 collaborateurs salariés et 5 800 élus locaux dans douze départements. Elle s’appuie sur un réseau de 320 agences. Elle a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires d'un milliard d’euros.

Groupama donnait déjà son nom au centre d’entraînement (Groupama OL Training center) et au centre de formation (Groupama OL Academy), tout en étant présent sur les maillots. Elle versait 1,3 million d'euros par saison sur un contrat là aussi de trois ans. Une somme qui va donc être plus que quadruplée.

François Guttin-Lombard

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?