COMMERCE Le bateau-phare Razzle restera finalement à Marseille

Le Razzle espère ouvrir pendant l’été.  Photo DR
Le Razzle espère ouvrir pendant l’été. Photo DR

Alors qu’il espérait initialement s’installer à Lyon, ce bateau-salle de concert-restaurant avait reçu une fin de non-recevoir. Son avenir s’inscrit désormais à Marseille.

Alors qu’il espérait initialement s’installer à Lyon, ce bateau-salle de concert-restaurant avait reçu une fin de non-recevoir. Son avenir s’inscrit désormais à Marseille.
C’est par un simple communiqué sur les réseaux sociaux que le Razzle a annoncé jeudi son installation à Marseille. En février, c’est la mort dans l’âme que les porteurs du projet Razzle, bateau-phare de 1939 voué à devenir lieu culturel et lieu de sortie, expliquaient leurs difficultés à venir s’installer dans la Capitale des Gaules. Bloqué sur son chantier à Marseille, le bateau, 1,7 million d’euros d’investissement, a entrevu plusieurs possibilités (Confluence, Vaise, Caluire…) sans pouvoir obtenir les autorisations.

« Une volonté politique », selon la codirectrice du projet Rihab Hdidou, qui n’en garde « aucune rancœur, seulement une déception ».

Du côté de la Métropole, Roland Bernard, le Monsieur Fleuves, assurait à l’époque que les responsables du Razzle, avaient « pris les choses à l’envers » pour avoir un emplacement. « Ils ont voulu forcer la porte et se sont sabordés. »

Des relances dans le vide

Repris de volée par la Métropole, le Razzle a tenté un réchauffement. « Nous n’avons même pas obtenu de réponses à nos sollicitations officielles côté lyonnais malgré le soutien incroyable du public (1) », regrette Rihab Hdidou. Un « silence radio » qui a obligé le bateau, coincé sur son chantier, à rechercher un autre port d’attache… qui sera donc la cité phocéenne. Pourquoi ? « Et pourquoi pas, s’amuse Rihab. Pendant cette année sur les chantiers, un attachement s’est créé entre la ville et le bateau ». Le Razzle abritera une salle de concert et club, un restaurant et un bar terrasse. « L’emplacement exact, la date d’ouverture et la programmation », seront dévoilés très prochainement, selon le communiqué. « On espère une ouverture dans l’été et que les Lyonnais viendront à Marseille nous rendre visite, explique Rihab Dhidou. On leur fera peut-être un petit clin d’œil lors de l’inauguration car Lyon fait tout de même partie de l’histoire du Razzle. »

(1) Une pétition a réuni près de 11 000 signatures et des affiches avaient fleuri en ville avec le message “Gégé, fait pas l’c…, on veut le Razzle à Lyon”

J.-P. Cavaillez

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?