Pollution « Arrêter de faire du sport pour que les véhicules circulent ? »

Pierre Hémon, élu à la Métropole, au-dessus de l’axe nord-sud, vendredi, durant la circulation alternée.  Photo S. M.
Pierre Hémon, élu à la Métropole, au-dessus de l’axe nord-sud, vendredi, durant la circulation alternée. Photo S. M.

Pierre Hémon, président du groupe Europe Écologie-Les Verts à la Métropole de Lyon, milite pour la protection de l’air.

Cette pollution, c’est la preuve que l’on n’a pas pris les mesures en amont, comme l’interdiction du diesel ?

« Le diesel… On a fait pire puisqu’on l’a promu avec une taxation favorable ! Résultat : + de 50 % de la motorisation fonctionne au diesel, dont les camions, qui sont ceux qui polluent le plus… Si le parc roulait 100 % à l’essence, nous aurions une pollution au dioxyde d’azote mais peu de particules fines. C’est plus qu’un échec, c’est criminel en termes de santé publique. »

Du coup, c’est la circulation alternée pour la première fois à Lyon…

« Cela ne suffit pas. Interdire toute circulation automobile pendant plusieurs jours… Milan l’a fait ! Faut-il que les enfants arrêtent de jouer, les sportifs de courir, les personnes âgées de sortir pour que camions, camionnettes et voitures continuent de rouler ? »

22 € l’amende, ce n’est pas très dissuasif… 

« Au-delà du bâton, il y a la conscience civique… Qui accepterait de boire de l’eau polluée 40 jours par an ? »

Vous siégez au Sytral. Que pensez-vous de la grève ? 

« La grève est un réel problème bien sûr. Souvenons-nous que la même situation s’était présentée avant l’Euro de foot en juin de cette année. La direction de Keolis et le syndicat avaient trouvé un terrain d’entente au travers d’un protocole d’accord. Le préfet leur demande de se mettre autour d’une table et de négocier. Il a raison. Les enjeux relèvent de la santé publique, de la santé des Lyonnais, pas du divertissement sportif ! C’est autrement plus grave. »

Êtes-vous favorable à la gratuité des transports en commun ? 

« C’est en partie un faux problème, car circuler en voiture revient bien plus cher que circuler en transport en commun. L’abonnement TCL revient à un 1 € par jour (lorsque l’employeur en paye la moitié). Si un jour de crise on impose aux gens de faire la queue 10, 15 ou 30 minutes pour acheter un ticket, cela a un effet repoussoir. »

Sur les vignettes anti-pollution, la Métropole a pris du retard par rapport à Paris ou Grenoble…

« Il y a en effet un léger retard qui va être compensé très vite, j’en suis certain. » 

Pensez-vous à d’autres mesures ?

« 8 % des habitants utilisent un chauffage individuel bois qui génère plus de la moitié (52 %) de la pollution. La Métropole prévoit de les aider financièrement à installer un foyer fermé performant : c’est une bonne mesure à moyen terme. Il faut travailler avec les entreprises : mise en œuvre différenciée des horaires de travail, facilitation du télétravail, plan de déplacement d’entreprise, covoiturage. Il faut continuer à promouvoir le vélo et la marche. Parents d’élèves, syndicats et professionnels de santé doivent se mobiliser pour peser. »

Propos recueillis par Sophie Majou

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?