Commerce Ikea et Leroy Merlin vont investir 220 millions d’euros au Puisoz à Vénissieux

Transférés de Bron et Saint-Priest (ZAC du Champ du Pont), les magasins Leroy Merlin et Ikea ouvriront leurs portes, en bordure du périphérique (toits végétalisés) au printemps ou à l’été 2019. Visuel atelier Thierry Roche
Transférés de Bron et Saint-Priest (ZAC du Champ du Pont), les magasins Leroy Merlin et Ikea ouvriront leurs portes, en bordure du périphérique (toits végétalisés) au printemps ou à l’été 2019. Visuel atelier Thierry Roche
Sur le site du Puisoz, les travaux préparatoires au chantier ont débuté l’été dernier. Photo d’archives Nicolas FORQUET
Sur le site du Puisoz, les travaux préparatoires au chantier ont débuté l’été dernier. Photo d’archives Nicolas FORQUET
Transférés de Bron et Saint-Priest (ZAC du Champ du Pont), les magasins Leroy Merlin et Ikea ouvriront leurs portes, en bordure du périphérique (toits végétalisés) au printemps ou à l’été 2019. Visuel atelier Thierry Roche  Sur le site du Puisoz, les travaux préparatoires au chantier ont débuté l’été dernier. Photo d’archives Nicolas FORQUET

Ikea et Leroy Merlin vont transférer, sur le site de Vénissieux, les magasins de Saint-Priest et Bron (Champ du Pont) en 2019. Le groupe suédois consacrera 120 millions d’euros à cette relocalisation tandis que l’enseigne française de bricolage investira 100 millions.

Sur les vingt hectares du Puisoz, à l’entrée de Vénissieux, c’est un nouveau quartier qui doit voir le jour à horizon 2025.

Estimée à près de 400 millions d’euros, l’opération “Grand Parilly” est pilotée par Lionheart, filiale de L’Immobilière Leroy Merlin, propriétaire depuis 2009 du site, en partenariat avec la Métropole de Lyon et la municipalité.

Soutien aux entreprises locales
La première étape verra la réalisation de deux magasins Ikea et Leroy Merlin. Les deux enseignes vont en effet quitter la zone de Champ du Pont (Saint-Priest et Bron) pour s’implanter en bordure du périphérique, au printemps ou à l’été 2019.

Ce lundi, à la mairie, les deux sociétés, ainsi que Lionheart, ont paraphé une charte comprenant une série d’engagements portant sur le soutien aux entreprises locales (lire par ailleurs) et aux structures d’insertion. Une signature qui marque la volonté de la Ville d’obtenir des retombées sur le plan économique et en matière d’emploi.

À cette occasion, nous avons interrogé les représentants d’Ikea et Leroy Merlin sur le dossier.

« 22 500 m2 de surface commerciale »

Photo H.P.
Photo H.P.

Emma Recco, directrice générale d’Ikea Développement

« Nous relocalisons à Vénissieux notre magasin de Saint-Priest (Champ du Pont), où nous étions à l’étroit avec 11 200 m2 de surface commerciale et un assortiment limité (1). D’où l’implantation (en 2008, ndlr) de notre dépôt à Toussieu. Nous avions besoin d’un magasin à la taille du marché de l’agglomération. Nous occuperons 40 000 m2 sur le site du Puisoz avec une surface commerciale de 22 500 m2 , un parking souterrain ainsi qu’un dépôt. Ce transfert représentera un investissement de 120 millions d’euros, dont 3,5 millions relevant du développement durable : ampoules LED, 6 000 m2 de panneaux photovoltaïques. À Saint-Priest, nous employons 350 personnes. Nous créerons 35 emplois au moment de notre arrivée à Vénissieux. Nous allons bien sûr jouer le jeu du partenariat avec les entreprises et les structures d’insertion locales. »

Note (1) Le magasin est implanté à Saint-Priest depuis 1987.

« 110 embauches sont prévues »

Photo H.P.
Photo H.P.

Jérôme Paternotte, directeur développement France de Leroy Merlin

« En quittant Bron (Champ du Pont) pour Vénissieux, Leroy Merlin passera de 11 500 m2 de surface de vente à 15 000 m2 , soit un de nos plus gros magasins dans l’Hexagone. Ce sera un magasin nouvelle génération, un site 3.0. Dans ce cadre, nous prévoyons 110 embauches supplémentaires (le magasin compte 160 salariés aujourd’hui) pour développer les services et le conseil à la clientèle. Pour Leroy Merlin, l’investissement s’élève à 100 millions d’euros, dont 66 millions pour l’aménagement du site par notre filiale Lionheart et 34 millions pour le magasin. Nous avons un volet développement durable via, en particulier, des panneaux photovoltaïques. Le magasin va être en autoconsommation. Il produira son énergie et la consommera. »

Des magasins sur pilotis et 2200 places de parking

Situés en bordure du périphérique, les deux magasins donneront sur une place aussi vaste que celle des Terreaux, à Lyon.  Visuel atelier Thierry Roche
Situés en bordure du périphérique, les deux magasins donneront sur une place aussi vaste que celle des Terreaux, à Lyon. Visuel atelier Thierry Roche

« Pas deux boîtes à chaussures aux couleurs des deux enseignes »
Pour la municipalité de Vénissieux, il ne pouvait être question que le Puisoz accueille une énième zone commerciale avec deux grands magasins en forme de « boîte à chaussures » aux couleurs des enseignes Ikea (bleu et jaune) et Leroy Merlin (vert et blanc), entourés de vastes parkings.

En bordure du périphérique, ce sont des « façades urbaines en inox avec beaucoup de transparence » qui verront le jour, selon le cabinet d’architecture Thierry Roche.


Magasins sur pilotis et 2 200 places de parking
Les deux magasins seront construits sur pilotis. Les parkings Ikea et Leroy Merlin, qui communiqueront entre eux, seront au niveau de la rue, sachant que pour l’enseigne suédoise, un niveau supplémentaire en sous-sol est prévu. Ils offriront au total 2 200 places.


14 millions pour les voiries
La Métropole a prévu une enveloppe de 14 millions d’euros pour les voiries qui seront réalisées par Lionheart. Ce montant est jugé insuffisant par certains, qui craignent que l’engorgement de Porte des Alpes (Champ du Pont) soit transféré au Puisoz. Mais pour Thierry Darmangeat (Leroy Merlin-Lionheart), « cette somme correspond aux résultats des études de trafic qui ont été effectuées. On ne va pas investir 100 millions d’euros et Ikea 120 millions pour retrouver les mêmes problèmes de circulation qu’à Saint-Priest/Bron. On ne peut pas se le permettre. »


600 logements familiaux + 400 logements spécifiques
Le volet logements du “Grand Parilly”, dont la construction devrait débuter en 2020 se décline comme suit :
> 600 logements familiaux (20 % de locatifs sociaux).
> 250 logements étudiants sociaux.
> 150 logements étudiants privés.
> Un Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et des hôtels sont aussi annoncés.
> Le futur quartier accueillera également des bureaux, des commerces (transfert de Darty), des activités artisanales ainsi qu’un équipement d’agglomération.

« Une rencontre d’affaires » pour nouer des liens avec le tissu économique local

« Une rencontre d’affaires. » Tel était l’intitulé du rendez-vous organisé, ce lundi 21 novembre, par la municipalité, en présence des acteurs du projet “Grand Parilly/Puisoz” et une vingtaine de chefs d’entreprise vénissians.


En préambule, Michèle Picard (PCF), maire de Vénissieux, et son adjoint à l’Économie et à l’Emploi, Djil Ben Mabrouk, ont expliqué : « Cette opération visant à la création d’un nouveau quartier doit donner lieu à des retombées positives tant sur le plan économique que social ou encore urbain. Le site doit faire l’objet d’une appropriation par les Vénissians et son aménagement contribuer à la valorisation de la ville. La signature de la charte Puisoz par Lionheart, Leroy Merlin et Ikea correspond à cette volonté. »


Parmi les neuf engagements listés dans le document figure notamment « le soutien aux entreprises locales sur les volets travaux et prestation de services ». Les sociétés vénissianes participant à cette rencontre (1) ont ainsi pu présenter leurs activités.


La charte comprend aussi un engagement sur « la mise en œuvre de clauses d’insertion et l’accompagnement au recrutement local » ainsi que « des actions de valorisation des commerces de proximité, notamment du centre-ville ».


Note (1) Les entreprises présentes étaient les signataires de la charte de coopération villes-entreprises : 6e sens, Aldes, Baret, Carso, Loxam, Spie Sud-Est, etc.

Le calendrier

Mi 2016 : démarrage des travaux préparatoires à l’aménagement
du site.

Printemps 2017 : démarrage de la construction des magasins Ikea et Leroy Merlin et d’un immeuble tertiaire entre les enseignes ; début des travaux d’aménagement; des voiries et espaces publics.

Automne 2017 : démarrage des travaux d’accessibilité au site.

Printemps-été 2019 : ouverture des magasins Ikea et Leroy Merlin, des accès au site depuis les boulevards Laurent-Bonnevay et Joliot-Curie, des voies de desserte du quartier et des espaces publics.

A partir de 2020 : poursuite du projet et réalisation des programmes de logements, tertiaire, équipements publics, etc.

H. P.

Votre opinion ?

Les commentaires sont clos.