Bande dessinée Jean-Antoine Santiago redonne vie à Big Bill le casseur et Robin des Bois

Jean-Antoine Santiago, devant sa collection et ses rééditions.  Photo David TAPISSIER
Jean-Antoine Santiago, devant sa collection et ses rééditions. Photo David TAPISSIER

Passionné de BD d’après guerre, éditées à Lyon, Jean-Antoine Santiago, un retraité marseillais, a créé, avec ses moyens, une maison d’édition pour faire revivre les héros de son enfance. Il s’apprête à sortir de nouveaux albums.

Big Bill le casseur, Robin des Bois mais aussi Brik et Yak ou encore Fantax… Autant de héros de bande dessinée peu, voire inconnus du grand public. Et pourtant, ils ont fait rêver des dizaines de milliers de jeunes lecteurs.

Parmi eux, Jean-Antoine Santiago, un retraité marseillais, aujourd’hui âgé de 73 ans. Ancien conducteur de train, il a décidé par passion de rééditer ces albums qui ont bercé son enfance.

« Je suis né à Sidi Bel Abbès, comme Marcel Cerdan. J’avais un grand frère qui lisait des BD et je les regardais avec envie. Les loisirs étaient peu nombreux pour nous, et dès que j’ai su lire, je les ai dévorées… Notamment celles éditées à Lyon que je trouvais extraordinaires. À la fin du mois, dans les années 50, je faisais le pied de grue dans les kiosques pour suivre les aventures de mes héros », explique le retraité.

Rééditer ses séries préférées

Plus d’un demi-siècle plus tard, le passionné n’a pas changé. Il possède tous les originaux de ses séries fétiches mais il ne veut pas s’arrêter là et créé les Éditions du Bleu et Noir pour donner une seconde vie à ces héros d’origine lyonnaise.

« Ces BD éditées par la SER ou Aventures et Voyages, juste à l’après-guerre, c’est notre patrimoine culturel. Les dessins et les mouvements étaient très réussis et les messages étaient forts pour nous : courage, justice, héroïsme à tous les niveaux, que ce soit Tarzan, le cow-boy Big Bill ou le pirate Brik. Du coup, j’ai contacté les ayants droit pour leur proposer de rééditer l’ensemble des fascicules en albums… Ce fût plus facile avec certains qu’avec d’autres, mais le résultat a été satisfaisant pour tous » rajoute Jean-Antoine Santiago.

Les planches originales ont disparu

Rien n’est simple toutefois.

Les planches ont disparu -elles seraient en Italie- et il doit utiliser des fascicules originaux qui, bien qu’en bon état, ont logiquement vieilli.

« Depuis 2011, j’ai édité quatre albums, à 500 exemplaires, chaque fois. Je ne fais pas cela pour gagner de l’argent, mais vraiment par plaisir et par passion… Mais j’attends d’avoir écoulé tous les albums avant d’en lancer une nouvelle série. Si Rik et Yak sont en rupture de stock, il m’en reste une centaine de Big Bill et de Tarzan ».

Hors de question toutefois de laisser les amateurs en plan : Tarzan et Bill le Casseur devrait voir leur suite arriver avant la fin de l’année.

« Je reçois de nombreux courriers de fans, qui comme moi, replongent dans leur jardin d’enfance avec ces albums. Des lettres touchantes qui me confortent dans mon idée et ma volonté de continuer », conclut le Marseillais.

Pratique Éditions du Bleu et Noir, 3, impasse de la Palmeraie, Villa 35, 13 011 Marseille. Email : gina1603@hotmail.fr

David Tapissier

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?