Art de rue Un saltimbanque à la Croix-Rousse

Pour Jacques Doucet, la Croix-Rousse reste un vaste théâtre à ciel ouvert / photo Florence Fabre
Pour Jacques Doucet, la Croix-Rousse reste un vaste théâtre à ciel ouvert / photo Florence Fabre

Les Croix-Roussiens connaissent bien le saltimbanque Jacques Doucet, souvent vêtu de bleu.

Artiste de rue, clown à l’hôpital, manipulateur de marionnettes, il coanime aussi depuis huit saisons, avec Gérald Rigaud, les Visites d’idées dans les 1er et 4e arrondissements.

Un drôle de métier

Né en Haute-Loire, Jacques Doucet se passionne vite pour toutes les formes d’art théâtral, qu’il découvre dans les MJC. C’est décidé : il sera éducateur afin de donner le goût du spectacle aux plus jeunes. Il passe un Bac médico-social et, son diplôme en poche, il devient enfin animateur de quartier pour mener des ateliers théâtre.

Jacques Doucet a la bougeotte, Saint-Etienne, puis Toulouse. Là, il travaille dans la compagnie Bataclown, et décide de compléter sa formation à l’école de marionnettes de Genève. Puis, il entre à Hôpiclowns, compagnie d’une quinzaine de clowns œuvrant dans les hôpitaux et institutions spécialisées de Genève.

Un drôle de métier que Jacques exerce trois jours par mois depuis quinze ans, se partageant entre la Suisse et la Croix-Rousse, où il habite depuis plus de dix ans : « J’ai postulé par curiosité et je suis resté par passion. Un hôpital reste aussi un fabuleux terrain de jeux ».

Ses débuts ont été difficiles, puis, le masque de clown l’a protégé.

Avec Gérald Rigaud, durant les Visites d’idées, il se met au service d’un autre public. Tous deux, habillés de bleu, donnent la pleine dimension de leurs talents d’improvisation. « La Croix-Rousse est un quartier que j’aime et que je connais bien. Mais, hélas, il devient de plus en plus aseptisé et conformiste », regrette Jacques Doucet

> Les Visites d’idées reprennent en octobre. www.visitesdidees.blogspot.fr

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?