Social Il n'y a plus d'eau qui coule des bornes-fontaines au Jardin des Chartreux

Les bornes-fontaines sont fermées sur décision de la Ville de Lyon.  Photo Alain-Charles FABRE
Les bornes-fontaines sont fermées sur décision de la Ville de Lyon.  Photo Alain-Charles FABRE
Selon André Gachet, cette fermeture est motivée par le fait « de ne pas créer les conditions d’une installation de ces populations. »  Photo archives DR
Selon André Gachet, cette fermeture est motivée par le fait « de ne pas créer les conditions d’une installation de ces populations. » Photo archives DR
Les bornes-fontaines sont fermées sur décision de la Ville de Lyon.  Photo Alain-Charles FABRE Selon André Gachet, cette fermeture est motivée par le fait « de ne pas créer les conditions d’une installation de ces populations. »  Photo archives DR

Depuis plusieurs semaines, les trois bornes-fontaines du jardin des Chartreux ne fonctionnent plus, générant des complications pour les familles sans domicile fixe résidant actuellement aux abords du jardin.

Alerté par l’association “Médecins du Monde”, et avec leur collaboration, André Gachet, conseiller d’arrondissement à la mairie du 1er arrondissement, délégué aux Services sociaux, trouve cette situation totalement anormale.

L’élu explique : « Actuellement, nous avons sur le parking du jardin des Chartreux sept familles nomades qui vivent dans leurs voitures, dont 13 adultes et une femme enceinte, 7 enfants, dont deux âgés de moins de trois ans et un nourrisson. Certaines de ces familles sont connues, s’installant régulièrement à cet endroit. D’autres arrivent ici après leur expulsion de différents lieux de la ville. J’appelle cela une non-gestion des populations en errance. »

Et de dénoncer la fermeture des fontaines utilisées par les sans-abri.

« Nous regrettons vivement la décision de la Ville de Lyon de ne pas ouvrir les fontaines d’eau potable municipales du jardin, en pleine période de forte chaleur, afin de ne pas créer les conditions d’une installation de ces populations, et ne pas les attirer sur notre territoire. J’ai en effet un mail des services de la Ville me confirmant que les fontaines ne seront pas remises en fonction pour ces gens-là. La même réponse nous a été faite par le cabinet du maire de Lyon. »

« Nous devons utiliser le robinet des toilettes publiques du jardin »

« Tout comme nous regrettons aussi la fermeture du service de proximité des Bains douches de l’impasse Flesselles, ajoute l’élu. La situation que nous vivons montre cruellement l’utilité de cet équipement. »

« Avant les fontaines fonctionnaient, mais depuis un mois et demi nous devons utiliser le robinet des toilettes publiques du jardin », confie l’une des enfants. Mais ce robinet ne donne qu’un filet d’eau ne permettant pas de répondre de manière satisfaisante aux besoins de ces populations. Aussi la mairie du 1er arrondissement cherche des solutions pour les approvisionner en eau potable.

« Une fois par jour, durant deux heures et selon la disponibilité du gardien de la mairie du 1er, nous ouvrons le seul point d’eau pour lequel nous avons la maîtrise, celui de la maison Kourouma », confirme André Gachet.

« Il faut noter qu’avec cette position de la collectivité, on prive également d’eau les utilisateurs du jardin. C’est un peu triste ! », conclut l’élu, dépité.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?