Roller-Hockey La championne Clémentine Chianta quitte Lyon pour l'Espagne

Debout, son papa Frédéric à droite, Clémentine est en 3 e position (2e rang) et porte le numéro 7 / photo archives Eric Baule
Debout, son papa Frédéric à droite, Clémentine est en 3 e position (2e rang) et porte le numéro 7 / photo archives Eric Baule

Après le départ d’Umtiti vers le club de football de Barcelone, c’est au tour de Clémentine Chianta, championne de roller-hockey, de quitter Lyon et le club des Roads Runners.

Clémentine Chianta, 17 ans, a préparé ses valises pour partir en Espagne ce mardi 2 août. Non pas pour y passer des vacances mais pour jouer dans l’équipe première au sein du club de roller-hockey de Villarreal dans la province de Valence en Espagne.

Là-bas, outre la compétition, la jeune fille qui a chaussé ses premiers rollers à 6 ans entraînera les plus jeunes. Une opportunité qui n’est pas arrivée par hasard.

Un brevet d'entraîneur fédéral

« J’ai enrichi mon parcours de joueuse d’un brevet d’entraîneur fédéral et d’un diplôme d’arbitre », se réjouit la jeune femme qui ajoute : « L’intégration en équipe de France m’a donné un nouvel élan. J’apprécie d’autant plus ce départ en Espagne. »

C’est la première mineure à être engagée avec un contrat professionnel salarié d’un an. Mais, comment est-on approché pour intégrer un club étranger ?

Tout est histoire de rencontres pour Clémentine qui note : « Suite à un tournoi international à Barcelone, le président du club de Villarreal m’a approchée. Nous avons établi un contrat professionnel rémunéré dans le but d’entraîner les enfants et de jouer avec cette très bonne équipe. C’est un groupe jeune avec un fort potentiel qui évolue cette saison en ligue Élite. »

À la veille de ce départ chez nos voisins ibériques, la jeune championne pense à cet entourage qu’elle laisse en France.

« Je pense avant tout à mon père Frédéric qui a depuis toujours soutenu mon évolution. Il a été là dans les bons comme dans les mauvais jours. Je remercie pour m’avoir soutenu dans mes projets sportifs, Saïd Intidam, l’adjoint au Sport du 5e arrondissement et l’Office des sports de l’arrondissement. »

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?