Hôtellerie Des travaux colossaux au 32e étage du “crayon”

Le nouveau directeur du Radisson Blu Hôtel Lyon, Thierry Pecorella (à gauche), lors de la visite de chantier hier matin.  Photo Christel REYNAUD
Le nouveau directeur du Radisson Blu Hôtel Lyon, Thierry Pecorella (à gauche), lors de la visite de chantier hier matin.  Photo Christel REYNAUD
Des travaux colossaux pour 40 millions d'euros, pour le Radisson Blu Hôtel Lyon  Photo Christel Reynaud
Des travaux colossaux pour 40 millions d'euros, pour le Radisson Blu Hôtel Lyon  Photo Christel Reynaud
Le nouveau directeur du Radisson Blu Hôtel Lyon, Thierry Pecorella (à gauche), lors de la visite de chantier hier matin.  Photo Christel REYNAUD Des travaux colossaux pour 40 millions d'euros, pour le Radisson Blu Hôtel Lyon  Photo Christel Reynaud

Aménagé sur les dix derniers étages de la Tour de la Part--Dieu, l’hôtel Radisson Blu rouvrira le 1er octobre, dans un univers majestueux de lumières.

Dans le quartier de la Part-Dieu, le panoramique Radisson Blu Hôtel Lyon est en travaux depuis janvier 2014 et rouvrira le 1er octobre prochain. Le point d’attraction sera, au 32e étage, l’imposante installation scénographique de 18 mètres, mettant en lumière l’immense volume de l’atrium sous la verrière.

245 chambres avec vue sur Lyon

« L’investissement global s’élève à 40 millions d’euros. La rénovation des chambres a été étendue à une réhabilitation complète, avec opération de désamiantage. Nous visons un classement quatre étoiles et un taux d’occupation moyen annuel de 70 % », précise le nouveau directeur Thierry Pecorella.

L’hôtel préserve sa capacité initiale, soit 245 chambres (dont 182 standards, 56 Business Class et 7 supérieures) et il emploiera une centaine de personnes dont 30 % de l’équipe précédente. Quant à l’ex-restaurant gastronomique L’Arc-en-ciel, il fera place au nouveau concept Celest Bar & Restaurant.

Le restaurant de 150 couverts proposera une cuisine nomade et des voyages, sous la houlette du jeune chef exécutif, Bruno Vitrac. Le bar à cocktails permettra d’accueillir le Celest Bar Academy, pour des cours de cocktails. Enfin, l’atrium accueillera le Celest Food Shop, un concept tendance dédiée à une offre snacking, à consommer sur place ou à emporter, soigneusement élaborée par le chef exécutif.

C.R.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?