Transports La navette autonome "Navya" à Confluence en septembre

Testée sur le site de l’ancien marché gare, la navette sera mise en service début septembre.  Photo  Richard MOUILLAUD
Testée sur le site de l’ancien marché gare, la navette sera mise en service début septembre. Photo Richard MOUILLAUD

Ce véhicule électrique sans conducteur, développé par une société locale, sera expérimenté durant un an et transportera des voyageurs du centre commercial jusqu’au sud du quartier. Deux navettes longeront la Saône gratuitement.

Ce sera une première en France en milieu urbain. Testée dans des bâtiments de l’ancien marché-gare, la navette sans conducteur "Navya Arma" va entrer en service  début septembre, tout près de là, dans le quartier de la Confluence.

Cette expérimentation est programmée pour un an. Le groupe Keolis et la société Navya, dont le siège social est à Villeurbanne, se sont alliés pour la mener et financer les deux navettes qui circuleront sur le site.

Elle reçoit aussi les soutiens matériels et économiques de la Métropole de Lyon, du Sytral, de Keolis Lyon, de l’Ademe.

ERDF mais également la CNR, pour fournir une électricité verte, doivent aussi en être partenaires.

Gilles Vesco, conseiller métropolitain en charge des Nouvelles mobilités urbaines et élu du Sytral (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise), s’est impliqué depuis l’origine dans le projet "Navya", qui a connu plusieurs étapes.

Il se réjouit de le voir se concrétiser à Confluence : « C’est une réponse à la problématique du dernier kilomètre, avec un véhicule autonome de haute technologie et électrique ».

 Gérard Collomb qui a manifesté son intérêt pour ce véhicule en avait testé une première version dès 2012.

Un trajet de 1,3 kilomètre

Les deux navettes Navya Arma partiront de la chaussée Sud, surplombant la darse de Confluence, le long du centre commercial, entre le cours Charlemagne (connexion avec le tram T1 à l’arrêt Hôtel de Région/Montrochet) et le pont de chemin de fer.

Passage ensuite près de la façade Ouest du centre pour gagner le quai Rambaud et suivre la Saône.

Le terminus Sud sera près de l’immeuble de GL Events.

Entre les deux : trois arrêts intermédiaires.

Les deux navettes bardées de capteurs, à l’itinéraire programmé, mettront une petite dizaine de minutes pour effectuer la totalité du parcours, soit 1,3 kilomètre.

Elles rouleront, en bord de Saône, hors de la circulation automobile, sur l’emprise des rails présents qui seront comblés afin d’assurer le confort des véhicules.

D’une capacité de quinze places maximum chacune, les navettes, dans un premier temps au moins, auront un accompagnateur à bord.

"Navya", dont l’arrivée est autorisée par le Sytral, sera gratuite et elle ne remettra pas en cause le service de la ligne TCL S1.

Son apparition ne doit demander que des aménagements relativement légers.

François Samard

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?