Circulation Galère annoncée : le périph’nord va fermer six semaines

Le périphérique nord sera interdit dans les deux sens du 15 juillet au 29 août 2016. / photo DR
Le périphérique nord sera interdit dans les deux sens du 15 juillet au 29 août 2016. / photo DR

L’ouvrage – qui fait l’objet de travaux de mises en sécurité –, est interdit dans les deux sens du 15 juillet au 29 août.

Après les tunnels de la Croix-Rousse et de Fourvière, ce sont ceux du périphérique nord de Lyon qui connaissent des travaux de mise en sécurité. Un chantier particulièrement complexe et long de vingt-huit mois, engagé depuis le mois de janvier.

Difficultés pour le trafic de transit

Il est conduit dans le cadre d’un partenariat public-privé signé entre la Métropole de Lyon et la société Leonord (Fayat, Sanef, Fideppp2). L’investissement s’élève à 131,8 millions d’euros.

Les travaux – qui nécessitent la fermeture des 10 km du périphérique nord dans les deux sens –, se déroulent essentiellement de nuit. Toutefois, il s’avère indispensable de fermer l’ouvrage également certains week-ends en continu, ainsi que pendant six semaines de suite, au cours des étés 2016 et 2017. Des fermetures planifiées dès l’origine du chantier.

Les automobilistes vont donc devoir se passer du périphérique nord à partir du 15 juillet et jusqu’au 29 août. C’est la période de trafic local la moins chargée. Ce qui ne veut pas dire pour autant que cette absence ne s’accompagnera pas de problèmes.

Exceptionnellement, pendant cette fermeture estivale, la circulation sera maintenue sur la voie de droite du viaduc du Rhône dans le sens Genève-Paris pour permettre l’accès aux sorties 4 (Caluire) et 5 (Rillieux-Miribel) de l’échangeur de La Pape.

La préfecture évoque de son côté une augmentation des difficultés sur l’axe A6/A7 dans la traversée de Lyon. Elle recommande aux usagers en transit d’éviter le tunnel de Fourvière et d’emprunter le contournement est de Lyon.

Elle précise aussi que les mesures du plan Palomar seront activées pour les flux nord/sud afin de guider les automobilistes en amont de l’agglomération lyonnaise pour éviter celle-ci.

Les déviations habituelles locales, notamment par le boulevard Laurent-Bonnevay, les quais du Rhône et Vaise seront fléchées. Pendant la durée du chantier, la Métropole a gelé l’augmentation annuelle des tarifs et baissé de 10 % le prix des abonnements.

Cette baisse sera de 50 % en juillet et les abonnements d’août 2016 et 2017 seront automatiquement gratuits.

Les travaux de sécurité entrepris dans les tunnels consistent à créer des intertubes, à améliorer les systèmes d’évacuation de fumée et la résistance au feu des ouvrages.

F.S.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?