Solidarité Un chef d’entreprise s’investit pour aider l’Équateur après le séisme subi en avril

En aidant les populations, Rémy Rivier construit aussi de nouveaux ponts entre Lyon et l’Équateur.  Photo Alexandre VIEIRA
En aidant les populations, Rémy Rivier construit aussi de nouveaux ponts entre Lyon et l’Équateur.  Photo Alexandre VIEIRA

Le séisme survenu en Equateur en avril dernier a fait 680 morts et plus de 10 000 blessés.

Rémy Rivier est un ingénieur au grand cœur. A 36 ans, ce Lyonnais qui vit dans le 5e arrondissement embarque ce vendredi, destination l’Equateur. Après vingt heures d’avion, il poursuivra son périple vers la province de Manabi, sur la côte Pacifique.

« Rendre à ce pays ce qu’il m’a apporté humainement »

Dirigeant d’une société de formation, cet ingénieur en bâtiment mettra alors sa carrière entre parenthèses pendant six mois pour aider les populations après le séisme qui a frappé le pays en avril dernier, causant 680 morts et plus de 10 000 blessés.

« J’ai une affection particulière pour ce pays qui m’a accueilli à bras ouverts pendant trois mois lors d’un voyage de deux ans en Amérique latine. J’ai fait des rencontres magnifiques. L’idée est venue immédiatement.

Je veux aider ceux qui en ont besoin, rendre à ce pays tout ce qu’il m’a apporté humainement » confie Rémy qui se rend sur place par ses propres moyens.

Pour organiser sa mission, le globe-trotter est rentré en contact avec le consulat équatorien à Lyon, avant de faire la connaissance de la conseillère consulaire à l’ambassade de France en Equateur, laquelle l’hébergera à son arrivée.

« Le projet sera complètement défini sur place. J’ai déjà des pistes. Tout va se faire rapidement. Là-bas, tout change. Tu n’es plus quelqu’un qui peut venir, mais quelqu’un sur place ! ».

Avec des atouts à offrir. « Je suis à leur service. Mes mains, ma volonté et mes compétences pour guider des opérations de reconstruction » conclut cet ex-directeur d’un bureau d’études en bâtiment.

32 kg de fournitures pour les écoles

De nombreuses écoles ont été détruites par le séisme. Alors en complément de sa mission, Rémy Rivier a une idée : « Mon sac pèse 10 kg, et j’ai droit à plus de 20 kg de bagages.

Je vais utiliser le restant pour convoyer des fournitures scolaires ». Une semaine avant le départ, le Lyonnais a donc lancé une cagnotte sur internet.

Avec 610 € récoltés grâce à 24 donateurs, il apportera 32 kg de fournitures aux écoliers sinistrés. L’ensemble sera remis personnellement aux enfants.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?