Télévision Grégory Cuilleron, cuisinier et globe-trotter de l’été

Le credo de Grégory Cuilleron : « cuisiner pour s’amuser, faire découvrir et surtout partager »  Photo Pierre AUGROS
Le credo de Grégory Cuilleron : « cuisiner pour s’amuser, faire découvrir et surtout partager » Photo Pierre AUGROS

Dès le 26 juillet, le Lyonnais repart pour une troisième T ournée des popotes sur France 5, au cœur des terroirs régionaux. Et à partir du 6 août, cap sur les JO : il sera sur France 2 dans l’émission Bom Dia Rio.

C’est la télévision qui, en 2007, vous a conduit sur le chemin de la cuisine ?

« Oui, vraiment ! Le hasard a bien fait les choses. C’est en gérant la communication de “l’Auberge de l’Île” à Lyon, que je me suis retrouvé en contact avec M6 qui diffusait Un dîner presque parfait. Passionné de cuisine depuis toujours, j’ai eu envie de participer à ce concours que j’ai remporté en 2009, via le “Combat des régions”. Puis, tout s’est enchaîné, avec notamment la belle expérience de Top Chef qui m’a convaincu que je pouvais faire de la cuisine, mon métier. »

La cuisine vous permet d’allier une autre de vos passions : les voyages…

« Les merveilleuses opportunités de parcourir la planète me procurent d’intenses sensations et émotions. Mais je refuse le triomphalisme ! Ce qui m’importe, c’est de rester fidèle à mon credo : cuisiner pour s’amuser, faire découvrir et surtout partager »

C’est pour cela que vous repartez pour une troisième Tournée des Popotes sur France 5 ?

« Cette Tournée des Popotes, c’est pour moi, plus qu’une émission culinaire. Il s’agit d’une véritable histoire de partage, aux quatre coins du monde, sur les traces de chefs qui m’offrent la possibilité de faire la connaissance des ambassadeurs des cuisines locales. En cette troisième saison, je pars à la découverte des terroirs régionaux, en compagnie des chefs étrangers rencontrés lors des épisodes précédents. Un match retour exaltant ! ».

Parlons sport, justement… et des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro sur France 2 : dès le 6 août, vous devenez Monsieur Loyal !

« Oui, le temps d’une pastille de quatre minutes… Je suis ravi d’être dans l’émission Bom Dia Rio, avec Rosilène Vitorino, chef de l’ambassade du Brésil, qui présente une recette typique, dans la bonne humeur. En septembre, je vais retourner à Rio, pour du Web et de la télévision, aux côtés de la Fédération française handisport. Faire avancer la cause du handicap me tient à cœur. Les mentalités évoluent, mais il ne faut surtout pas lâcher prise ! ».

Propos recueillis par Christel Reynaud

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?