Mode Pour ses 70 ans, le bikini se dévoile à la Sucrière

Expo sur « Les 70 ans du bikini » . Photo DR
Expo sur « Les 70 ans du bikini » . Photo DR

Dans le cadre de Mode City et Interfilière, une exposition retrace l’histoire de ce maillot riquiqui inventé par un Français.

Bardot l’a porté, Dalida l’a chanté, savez-vous que c’est un Français, Louis Réard qui a inventé le bikini ?

Ce maillot de bain riquiqui doit son nom à l’île des Atoll, site choisi le 1er juillet 1946 par les Américains pour un essai de la bombe atomique et il a été présenté, pour la première fois, le 5 juillet 1946 à l’occasion de la « Fête de l’eau » à la piscine Molitor à Paris.

Scandale en 1946

Et il provoqua le scandale. C’était la première fois que les femmes dévoilaient leur nombril et dénudaient autant leur poitrine et leurs fesses. On apprend ceci et bien d’autres choses dans l’exposition sur « Les 70 ans du bikini ».  

Organisée à la Sucrière, elle s’inscrit dans le cadre du retour des salons Mode City et Interfilière à Lyon (Eurexpo), la ville qui les a vus naître (et partir dans la capitale en 2008).

En collaboration avec deux experts qui ont puisé dans leur collection privée « Nuits de Satin », l’exposition présente des pièces mythiques et raconte l’évolution du maillot de bain.

Des animations

Pour faire vivre ces salons professionnels de la lingerie, du balnéaire et du textile, hors les murs, trois parcours de déambulation (Pentes, Presqu’île, Vieux Lyon), incluant boutiques, et restaurants permettront de (re)découvrir Lyon, ses lieux incontournables ou secrets, comme une source d’inspiration pour les stylistes et acheteurs.

Un mini-guide proposera, pour chaque parcours, une quinzaine d’adresses représentatives du savoir-faire et de la création lyonnaise dans le secteur de la mode, du design et de la gastronomie.

Sur la plage, quatre tendances

Une pièce : Même si les femmes plébiscitent le deux-pièces, le une pièce tient tête avec 29,7 % (en valeur) d’achat et demeure donc la pièce haut de gamme de la silhouette balnéaire. 

Asymétrique : Le maillot Asymétrique est le “must have” de la saison. L’esprit couture règne avec un design moderne qui dégage les épaules et le décolleté du cou. D e s l i g n e s géométriques, architecturales mettent en valeur le dos, partie du corps plébiscitée depuis la saison dernière par les créateurs.

Touche brillante : Les collections sont mises en valeur par des coloris flamboyants où l’or et les métallisés viennent poindre. Les lignes très travaillées dévoilent des détails d’ornement.

Sport chic : Le balnéaire sportif est davantage sensible à l’esthétique. La matière devient de plus en plus mode : avec des effets de surfaces brillantes, et des touchers coton.

I.B.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?