Caluire-et-Cuire Les montres “feel good” de VeryMojo font sourire les femmes

Début juin, autour d’un cours de cuisine, l’équipe a présenté sa nouvelle collection  à ses plus fidèles blogueuses à l’institut Paul-Bocuse.  Photo Marie AIGUEPERSE
Début juin, autour d’un cours de cuisine, l’équipe a présenté sa nouvelle collection à ses plus fidèles blogueuses à l’institut Paul-Bocuse.  Photo Marie AIGUEPERSE
Alexis et Agathe Martin, fondateurs de VeryMojo, et la collaboratrice Lisa André.  Photo Marie AIGUEPERSE
Alexis et Agathe Martin, fondateurs de VeryMojo, et la collaboratrice Lisa André. Photo Marie AIGUEPERSE
Depuis leurs bureaux caluirards, Agathe et Lisa dessinent des montres pas comme les autres.  Photo DR
Depuis leurs bureaux caluirards, Agathe et Lisa dessinent des montres pas comme les autres. Photo DR
Début juin, autour d’un cours de cuisine, l’équipe a présenté sa nouvelle collection  à ses plus fidèles blogueuses à l’institut Paul-Bocuse.  Photo Marie AIGUEPERSE Alexis et Agathe Martin, fondateurs de VeryMojo, et la collaboratrice Lisa André.  Photo Marie AIGUEPERSE Depuis leurs bureaux caluirards, Agathe et Lisa dessinent des montres pas comme les autres.  Photo DR

Installée non loin de la zone Périca depuis un an, cette jeune entreprise crée des montres dessinées par et pour des femmes.

L’histoire de VeryMojo, c’est d’abord celle d’une rencontre. Agathe et Alexis se sont connus il y a dix ans sur les bancs de l’IDRAC, à Lyon.

Des messages inscrits dans les cadrans

À la fin de leur cursus, la Lyonnaise et le Drômois d’origine ont fait leurs bagages pour Shanghai pour un stage de fin d’étude. L’expérience leur a plu. Elle s’est prolongée. Trois ans plus tard, après un passage par Paris où Agathe a été réembauchée par la même entreprise, le couple est revenu s’installer dans la région lyonnaise.

« Nos parcours respectifs et surtout l’univers positif que l’on a pu découvrir en entreprise à Shanghai nous ont donné envie de nous lancer », raconte Alexis Martin. En vraie passionnée de mode et de design, Agathe a eu l’idée d’un accessoire pour les femmes : des montres colorées aux messages remplis de bonne humeur, à porter au quotidien.

En mars 2015, ils ont choisi d’installer leurs bureaux à Caluire, d’où ils ont lancé leur première collection en mai 2015.

En France, en Suisse et en Belgique

En pratique, Agathe et Lisa dessinent les montres et Alexis gère la fabrication du boîtier avec mouvement japonais, mais surtout le contrôle des modèles. « Nous avons vraiment à cœur de proposer de la qualité », explique-t-il.

« Notre fil rouge, c’est les femmes. Grâce aux petits messages inscrits dans les cadrans, l’idée est de les faire sourire lorsqu’elles regardent l’heure, même dans un moment de stress. »

Équipée d’un studio photo et bien connectée, l’équipe a su séduire le public en un an seulement. Leurs montres s’exportent déjà chez plus de 13 revendeurs en France, en Suisse et en Belgique.

Pour continuer sur cette lancée, ils multiplient les événements, comme ce jour de juin à l’institut Paul Bocuse, pour le lancement d’une nouvelle collection en or rose.

« Nous sommes bien dans nos bureaux à Caluire, il y a de bonnes ondes », se félicite Agathe. En continuant sur pareille dynamique, cette jeune marque à suivre risque bien de voir s’agrandir ses bureaux très rapidement.

Bureaux VeryMojo : chemin Pierre-Drevet à Caluire www.verymojo.com

La montre « made in Caluire » est en vente sur le site internet de VeryMojo, en boutique en Presqu’île, à la Croix-Rousse… Elle coûte 119 euros.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?