PATRIMOINE Qu’est-ce qui se cache sous Fourvière ?

La colline de Fourvière abrite une galerie de souterrains totalement fermée aux Lyonnais.  Photo Jean-Luc CHAVENT
La colline de Fourvière abrite une galerie de souterrains totalement fermée aux Lyonnais. Photo Jean-Luc CHAVENT

C’est la question à laquelle Jean-Luc Chavent tentera de répondre samedi 2 juillet à 14 heures lors d’une conférence visite au Centre Jean-Bosco. Un rendez-vous proposé par l’association Les Bruits de Fourvière, en partenariat avec l’Ocra, Organisation pour la Connaissance et la restauration de l’Au-dessoubs-terre.

La colline de Fourvière abrite une galerie de souterrains totalement fermée aux Lyonnais. L’Ocra voudrait obtenir de la Ville de gérer des visites ce qui permettrait aux Lyonnais de retrouver ce patrimoine et de décourager les visites pirates.

Ces souterrains – qui n’ont rien à voir avec les arêtes de poisson situées sous la Croix-Rousse – auraient été construits sur plusieurs époques : certains remonteraient à la période antique ; d’autres seraient plus récents. Outre les citernes et autres ouvrages d’architecture souterraine, il y aurait un lac sous Fourvière, une salle sous la scène du théâtre antique. Un monde enfoui oublié du grand public.

Ces souterrains auraient abrité des Résistants durant la Seconde Guerre mondiale et auraient accueilli des sociétés secrètes. Fantasmes ou vérités ? Jean-Luc Chavent, spécialiste de l’histoire des quartiers lyonnais et qui a la chance de bien les connaître, répondra à vos questions samedi 2 juillet lors de la conférence-débat qui sera suivie pour ceux qui le souhaitent par la visite du souterrain du fort de Vaise.

Pratique Sur réservation dans la limite des places disponibles en appelant la messagerie du 07.86.17.85.29. Participation : 5 €. Rendez-vous au Centre Jean-Bosco 14, rue Roger-Radisson (Lyon 5e ), au niveau du carrefour Cleberg/Radisson.

Marie-Christine Parra

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?