Patrimoine Une BD locale retrace chaque mois les petites et grandes histoires lyonnaises

Les rues de Lyon est éditée par l’association  L’épicerie séquentielle. Son président est Olivier Jouvray (2 e en partant de la gauche).  Photo DR
Les rues de Lyon est éditée par l’association L’épicerie séquentielle. Son président est Olivier Jouvray (2 e en partant de la gauche). Photo DR

« Oui, la bande dessinée locale peut marcher et être rentable », martèle Olivier Jouvray, président de l’Épicerie séquentielle. Voilà plus d’un an, cette association a lancé la revue Les rues de Lyon , une bande dessinée. Chaque mois, des auteurs impliqués dans l’association publient un numéro, retraçant, sur dix pages, une anecdote sur l’histoire de Lyon : la création de la piscine du Rhône, la morgue flottante, l’histoire du cimetière de Loyasse, etc. Le tout, avec humour et un trait d’actualité.

« L’association a été fondée en 2004, pour que les quelque 200 auteurs de bande dessinée vivant à Lyon se rencontrent, explique Olivier Jouvray. Il y a à peu près quatre ans, on s’est dit que nous devions faire de l’édition. » Car, selon lui, il y a une « surproduction dans le secteur de la BD : 5 000 nouveaux titres sortent chaque année, il n’est pas possible de se distinguer ». Mais, pour l’équipe, pas question de reproduire ce qui se fait déjà. « Nous avons choisi de ne pas nous installer dans le domaine de la fiction, de faire des BD grand public, avec une publication récurrente, pour faire bosser un maximum d’auteurs. »

Ainsi, depuis un an, 25 d’entre eux ont été publiés. « Tout le travail éditorial est fait bénévolement par les auteurs eux-mêmes, un peu à tour de rôle. Il n’y a pas de hiérarchie dans notre “autoédition collective et collaborative”. » Grâce à ce système, les droits d’auteurs versés à ces derniers sont plus importants que dans le circuit classique. « Dans l’édition, on rémunère les auteurs entre 8 et 10 %. Nous proposons 33 %. » Chaque revue coûte 3 €. Il y a donc 1 € pour l’auteur, 1 € pour le libraire, et 1 € pour l’éditeur, L’épicerie séquentielle.

Pratique www.epiceriesequentielle.com

J. V.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?