Loisirs Le BB Club vous fait danser depuis 50 ans

Cette année, Jacques Bruneri a fêté les 50 ans du BB Club, rue Paul-Chenavard, créé en 1966 par ses parents, Denise et Bernard. Photo Alain-Charles FABRE
Cette année, Jacques Bruneri a fêté les 50 ans du BB Club, rue Paul-Chenavard, créé en 1966 par ses parents, Denise et Bernard. Photo Alain-Charles FABRE

En 1966, Bernard Brunerie et son épouse Denise ont ouvert le BB Club, rue Chenavard. Leur fils, Jacques, a repris le flambeau.

« Mes parents prenaient des cours de danses rue du Bas-d’Argent, au studio Flattot. Leur passion les a conduits à créer leur propre salle, d’abord rue Désirée (Lyon 1er ), puis rue Chenavard, après la création de la place Louis-Pradel, vers 1961, explique Jacques Brunerie qui tient aujourd’hui le BB Club créé par ses parents. Durant la semaine, ils proposaient des cours de danse, rock, danses de salon, claquettes, modern’jazz, tout en ouvrant les portes du BB Club aux danseurs lyonnais chaque dimanche après-midi ».

L’école remporte un joli succès qui permet au couple d’acquérir une nouvelle salle plus spacieuse, au 16 de la rue Paul-Chenevard (Lyon 1er ). Une salle qui, pendant de nombreuses années, ne désemplit pas les dimanches après-midi.

Le nom Brunerie est associé au rock

Et Jacques Brunerie de poursuivre : « Au-delà du succès de son école, mon père est aussi à l’origine du retour des compétitions de rock en France. En effet, accompagné de quelques professeurs de la région, en 1967, ils les relancent et elles ont rapporté de prestigieux titres au BB Club. Mon père a d’ailleurs donné des cours de rock à Eddy Mitchell ».

En 1989, Jacques Brunerie reprend le BB Club avec un B comme Byron, le prénom de son fils, et B comme Beverly, le prénom de sa fille.

« Je suis le dernier d’une fratrie d’amoureux de la danse. Avec ma compagne, Valérie, et des professeurs qualifiés, nous donnons des cours de rock, boogie-woogie, modern’jazz, danses de salons, west-coast swing, très à la mode, hip-hop, etc., soit 25 disciplines pour 400 adhérents, de toutes les générations, de 4 à 99 ans. Cinquante ans après, l’école reste une institution lyonnaise et l’une des plus vieilles écoles de danse de la région. La troisième génération des Brunerie est même en train de prendre le relais. Et, depuis peu, nous avons ouvert une deuxième école, à Bourgoin : Bourgoin dance center, dont s’occupe mon épouse ».

Il donne des cours de rock à Eddy Mitchell

Et Jacques Brunerie de conclure avec fierté : « A l’occasion des 50 ans de l’école, nous avons organisé un gala, le 18 juin, à la salle Jean-Vilar de Neuville-sur-Saône, où nous avons réuni plusieurs générations de danseurs de l’école. »

Pratique Centre de danse Brunerie, BB Club, 16, rue Paul-Chenavard, Lyon 1er. Site : www.bbclublyon.fr

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?