Sport santé La ville de Lyon succombe à la marche nordique en octobre

Henry Kam, directeur général de KCIOP, Michel Polikar, directeur technique adjoint FFRS, Michèle Bieler, présidente du comité régional de la retraite sportive et Yann Cucherat, adjoint aux Sports à la ville de Lyon.  Photo Nadine MICHOLIN
Henry Kam, directeur général de KCIOP, Michel Polikar, directeur technique adjoint FFRS, Michèle Bieler, présidente du comité régional de la retraite sportive et Yann Cucherat, adjoint aux Sports à la ville de Lyon. Photo Nadine MICHOLIN

La premiére édition de NordicWalkin’Lyon, les 15 et 16 octobre, proposera trois parcours à la découverte des beaux sites de Lyon

Dans la foulée de “Re Lyon Nous” du 5 juin, balade urbaine ouverte à tous, l’adjoint aux Sports, Yann Cucherat se réjouit d’abriter la première édition de “NordicWalkin’Lyon”, les 15 et 16 octobre à Lyon-Gerland.

Ce nouvel événement, 100 % marche nordique, alliera le sport sans contrainte, avec la découverte de la ville sous un autre angle. Lui aussi s’adresse à tous. Il vise même la tranche peu sollicitée des 40-60 ans.

Rompu à l’organisation de la “Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc” (course internationale des chiens de traîneaux) et à la 4e édition de “EuroNordicWalk Vercors”, Henry Kam, directeur général de KCIOP, débarque entre Rhône et Saône pour dévoiler cette nouvelle activité tendance qui touche 9 millions de pratiquants en Europe.

« C’est la transposition à la marche des techniques de ski de fond “alternatif” avec l’aide de bâtons », a expliqué ce natif de la Croix-Rousse, lors de la présentation à la presse, le 7 juin à l’hôtel de ville. « La marche nordique est un phénomène urbain et de groupes, à la croisée du sport et des activités de bien-être. Il existe peu de contre-indications. »

De Gerland, en passant par les berges, Bellecour, les collines de la Croix-Rousse et Fourvière, le Vieux-Lyon et Confluence, les itinéraires choisis devraient toucher un large public sous l’œil vigilant d’une centaine de bénévoles de la Fédération Française de la Retraite Sportive (FFRS).

Michèle Bieler, présidente du comité régional, a insisté sur cette pratique qui attire 60 % de femmes : « la marche nordique entretient le physique et le lien relationnel. C’est une activité fondamentale de mise ou remise en condition physique, excellente pour la coordination des gestes. »

Quant à l’équipement, outre une bonne paire de chaussures, l’organisation a prévu le prêt de bâtons sur place.

Pratique Samedi 15 octobre à 15 heures, départ du parc de Gerland du 10,5 km chrono pour les compétiteurs. Dimanche 16 octobre, départ parc de Gerland du 19 km à 9 heures (450 m de dénivelé +), 12 km à 10 heures (210 m +) et départ de la place Bellecour du 7 km à 10 h30.

- Village au parc de Gerland : animations gratuites, exposants équipementiers, fédérations et acteurs du sport santé.

- Les inscriptions sont ouvertes jusqu’à début octobre en ligne : www.nordicwalkinlyon.com

Nadine Micholin

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?