Grève Collège Grignard (8e) : profs et parents demandent plus de moyens

Aucun professeur, aucun élève. C’est le bilan de la journée de ce mardi au collège Victor-Grignard, 177, avenue Paul-Santy. Pas en raison de la loi Travail, mais pour demander du personnel supplémentaire. La conseillère principale d’éducation (CPE) est surchargée, les surveillants manquent, et les locaux ne suffisent plus, explique un enseignant. L’équipe réclame en particulier un poste de CPE et un mi-temps de plus pour compléter celui de l’assistante sociale en place.

Un établissement victime de son succès

Depuis fin mai, l’équipe de Grignard dénonce la situation : cet établissement du Bachut, qui a redoré son image grâce au dynamisme de son équipe, est victime de son succès. Il accueille 150 élèves de plus qu’il y a cinq ans, soit 615 à la prochaine rentrée, alors que les locaux sont prévus pour 550. Le personnel estime que le nombre de surveillants (cinq) est insuffisant et il s’inquiète de l’installation de préfabriqués, cet été, dans la cour de récréation.

600 exclusions temporaires en 2014-2015

« Nous n’avons pas eu d’incidents graves, pas de violences physiques, mais c’est parfois tendu », note un porte-parole. À l’appui, les enseignants indiquent qu’il y a eu plus de 600 exclusions temporaires sur l’année 2014-2015. De même source, le rectorat a octroyé un surveillant supplémentaire pour l’an prochain.

Toutefois, les personnels réunis en assemblée générale, ce mardi, ont voté une journée de grève à la rentrée s’ils n’obtiennent pas ce qu’ils demandent.

Muriel Florin

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?