Transport Aéroport Saint-Exupéry : un grand oral pour les 7 candidats

Face à une dizaine de représentants des actionnaires minoritaires d’Aéroports de Lyon (CCI, Métropole, Rhône et Région), les sept candidats à la privatisation de l’infrastructure aéroportuaire (Ardian, Vinci, Cube, Meridiam, Macquarie, Limaky Atirim et Atlantia, le groupe australien IFM s’étant retiré) ont passé leur “grand oral” la semaine dernière. Rien n’a filtré sur le contenu de ces entretiens qui ont duré une heure et demie, chacun à la préfecture. L’occasion pour chacun des candidats de valoriser son savoir-faire et ses ressources financières. Cette étape était inscrite dans le cahier des charges organisant le choix du futur actionnaire majoritaire d’Aéroports de Lyon après la cession de ses parts (60 %) par l’État. « Lyon a attiré de très bons candidats expérimentés », nous affirme l’un des représentants, « et l’État devrait bien s’y retrouver ! ». Prochaine étape le 4 juillet où les candidats devront présenter leur offre définitive à Bercy

V.R.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?