Théâtre - VILLEURBANNE La troupe du TNP reprend Ubu roi

Les interprètes tirent  Ubu roi vers la comédie de genre  et le café-théâtre.  Photo Michel CAVALCA
Les interprètes tirent Ubu roi vers la comédie de genre et le café-théâtre.  Photo Michel CAVALCA

En avril dernier, quelques fidèles du TNP exhumaient Ubu roi. L’œuvre d’Alfred Jarry a pris quelques rides. Les gros mots qui tachent, le vocabulaire abscons, une écriture truffée de néologismes et d’archaïsmes, n’avaient d’autre but que de donner un grand coup de pied dans la fourmilière du théâtre réaliste.

Le temps a édenté le propos, réduit à une grosse farce surréaliste que les metteurs en scène préfèrent éviter. Plongés dans le capharnaüm des décors et costumes de Fanny Gammet et les éclairages léchés de Julia Grand, les interprètes tirent Ubu roi vers la comédie de genre et le café-théâtre, livrant une copie qui se laisse voir sans vraiment susciter l’enthousiasme.

Du moins, tel est le souvenir laissé lors de la première représentation. Depuis, le spectacle a évolué. Espérons que la troupe a pris du poil de la bête pour affronter Stéphane Bernard dans le rôle-titre qui, à lui seul, justifie ce spectacle.

> Jusqu'au 10 juin, TNP, place Lazare-Goujon (Villeurbanne). Tarifs : de 14 à 25 €. Tél. 04.78.03.30.00.

A. M.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?