Ils font la ville Villeurbanne : tapis rouge à Cannes pour trois étudiants en cinéma

Alexandre Mameli, Lisa Quilici et Nicolas Sury, étudiants en métiers du cinéma à Arfis, ont gagné leur montée des marches à Cannes grâce à la réalisation de leur premier court-métrage :  Babbù.  Photo Émilie CHAUMET
Alexandre Mameli, Lisa Quilici et Nicolas Sury, étudiants en métiers du cinéma à Arfis, ont gagné leur montée des marches à Cannes grâce à la réalisation de leur premier court-métrage : Babbù. Photo Émilie CHAUMET

Ce vendredi, Lisa Quilici, Alexandre Mameli et Nicolas Sury montent les marches du célèbre festival. Leur court-métrage a gagné le premier prix du concours En route pour Cannes 2016.

Ils sont stressés et enthousiastes. Depuis leur école de cinéma villeurbannaise, Arfis, rue Emile-Decorps, en face des studios du pôle Pixel, ce trio étudiant n’imaginait pas si vite accéder au saint Graal de la profession.

L’occasion de nouer des contacts

Cannes, c’est un festival de paillettes et de stars. C’est surtout pour eux l’occasion, en futurs professionnels, d’être là « où beaucoup de projets se décident, où des contacts se nouent ». Et puis les paillettes, ça met aussi des étoiles dans les yeux de Lisa Quilici, 21 ans, Alexandre Mameli 19 ans et Nicolas Sury, 20 ans. Ensemble, ils ont gagné leur ticket pour monter les marches en remportant le premier prix d’un concours de courts-métrages. Celui que la société Europcar a lancé en mars dernier avec un appel à projet national pour les étudiants en écoles de cinéma et d’audiovisuel dans le cadre d’une nouvelle campagne de publicité.

« Nous avons relevé le défi. D’abord en leur envoyant notre scénario et une note d’intention. On était déjà ravis d’être retenus parmi les trois équipes finalistes », se souvient Lisa Quicili, en 2e année d’assistanat, à Arfis. Grâce à un budget offert de 3 000 €, les étudiants ont pu ensuite se lancer dans la réalisation concrète de leur court. Pour pimenter le concours, dans un délai serré, ils ont choisi d’aller tourner Babbù en Corse. « Ça veut dire grand-père en langue corse et nous avons la fierté de nos racines », assurent de concert Lisa Quilici et Alexandre Mameli.

Nicolas Sury, qui se qualifie de « simple Villeurbannais », a suivi de bon cœur. « Notre road-movie, c’est l’histoire de Mathilde et Louis, frère et sœur élevés sur le continent qui partent en Corse découvrir la terre natale de leur grand-père décédé pour disperser ses cendres et découvrir l’héritage qu’il leur a laissé », raconte-t-il.

Avec deux autres étudiants comédiens, deux techniciens, l’aide familiale, le concours de compositeurs pour les musiques, les trois réalisateurs ont ensuite mixé, monté et étalonné leur film. Babbù a remporté le concours et a depuis été diffusé dans les salles de cinéma partenaires d’Europcar et les voici sur la Croisette.

Aujourd’hui pour eux, après un dur labeur, c’est nœuds papillon et talons hauts…

> Babbù est à voir sur Youtube, concours Europcar France En route pour Cannes 2016.

Émilie Chaumet

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?