Urbanisme Croix-Rousse : le plateau se densifie encore avec sept programmes immobiliers

Premier chantier en cours d’une série de programmes immobiliers sur l’Est du plateau croix-roussien, au 14 rue Dumont-d’Urville.  Photo Florence FABRE Premier chantier en cours d'une  série de programmes immobiliers sur l'Est du plateau, le 14 rue D. d'Urville  Photo Florence Fabre
Premier chantier en cours d’une série de programmes immobiliers sur l’Est du plateau croix-roussien, au 14 rue Dumont-d’Urville. Photo Florence FABRE Premier chantier en cours d'une série de programmes immobiliers sur l'Est du plateau, le 14 rue D. d'Urville  Photo Florence Fabre

Pas moins de sept projets immobiliers sont dans les cartons, uniquement dans la partie Est du plateau !

Quatre nouveaux programmes immobiliers vont fleurir dans les prochains mois au cœur du quartier Est qui présente déjà une offre importante. Trois autres verront le jour à moyen terme. Lors de la dernière réunion du conseil de quartier Est et Rhône (le mardi 17 mai), Isabelle Chemin, la présidente de la structure, avait invité Jean Truc, adjoint du 4e en charge de l’Habitat, du Logement, de l’Urbanisme, pour évoquer ces nouvelles constructions.

Trois villas disparaissent du paysage croix-roussien

« Ce sont des opérations privées », souligne l’élu, avant de les détailler. Le prix moyen du mètre carré sur la Croix-Rousse est aujourd’hui de 5 800 €.

Au 14 rue Dumont-d’Urville, tous les recours ont été épuisés. La maison de l’avocat détruite, la construction est en cours pour une livraison à la fin troisième trimestre 2017. Le programme propose 12 appartements et trois maisons indépendantes avec un jardin à l’arrière. Un ensemble sans logement social puisqu’il fait moins de 1 500 m2.

Le chantier du 16 rue Artaud débutera en juin prochain. Seize appartements se substitueront à une villa pour une livraison fin 2017.

Au 16/19 de la rue Linossier, la destruction d’une troisième villa fera place nette à 13 logements et deux lofts en rez-de-chaussée, avec jardin. La livraison est annoncée au 4e trimestre 2017.

Les autres projets

Au bout de l’impasse Gigodot sera construit un immeuble de 11 logements sociaux. « Un programme qui n’a fait l’objet d’aucun recours », précise Jean Truc, étonné. Deux opérations immobilières sont prévues dans les deux ans à venir.

Au 10 de la rue Linossier, 19 logements (dont 4 sociaux) verront le jour, mais la villa sera épargnée. Quant aux anciens ateliers sis au 30 rue du Chariot-d’Or, ils se transformeront en 32 logements dont 6 sociaux.

Le projet le plus important se situera rue Boussange (le terrain de tennis) avec 83 logements dont 29 sociaux.

Au total 190 logements (40 sociaux) devraient ainsi être disponibles dans les années à venir. D’où l’importance d’un nouveau jardin urbain que la mairie verrait bien rue Gigodot…

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?