Environnement Pokémon Go : une pétition pour lutter contre les incivilités

Le personnel du parc de la Tête d'Or avait déjà pu remarquer certaines incivilités de la part des chasseurs de Pokémon / photo Hugo Poncet
Le personnel du parc de la Tête d'Or avait déjà pu remarquer certaines incivilités de la part des chasseurs de Pokémon / photo Hugo Poncet

Depuis une semaine, Bastien Rodriguez, chasseur de Pokémon, a lancé une pétition pour préserver la propreté du parc de la Tête d'Or.

"Nous avons d'abord eu l'idée d'aller ramasser des déchets entre membre de la Team Bleu (l'une des trois équipes Pokémon Go) tout en chassant des Pokemon au Parc de la Tête d'Or", explique Bastien Rodriguez, alias DazerX.

 

Certains chasseurs de Pokémon avaient remarqué que "depuis le lancement de l'application certaines parties du Parc de la Tête d'Or sont devenues très sales".

 

Des poubelles pleines à craquer

 

"Lors des heures de pointe au parc, la plupart des poubelles sont pleines à craquer autour des lieux de rassemblement et beaucoup de déchets sont laissés autour de ceux-ci", déplore-t-il. "Certaines personnes n'ont juste pas le courage de trouver une poubelle vide, car elles sont assez éloignées de ces lieux."

 

Alors Bastien Rodriguez a décidé de lancer une pétition sur internet la semaine dernière à l'attention de Gérard Collomb, le maire de Lyon. L'idée serait d'installer de poubelles supplémentaires dans le parc. 

 

Et pour montrer "la bonne volonté de la communauté de joueurs Pokémon Go sur Lyon", le chasseur a créé l'événement "Pokémon Go Citoyen" pour ramasser un maximum de déchets et "entretenir ce parc historique".

 

Pour le moment, la pétition a été signée par plus de 230 personnes. Le but est d'atteindre les 500 signataire avant de la soumettre au maire de Lyon. 

Informations pratiques

 

> Cliquez ici pour signer la pétition.

Auriane Poillet

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Les commentaires sont clos.