Lyon “Frip & Food” ce vendredi : ventes de vêtements et gourmandises au menu

Quelque 300 personnes sont attendues. Ici la première édition du vide-dressing / Photo archives Jérôme Piquerey
Quelque 300 personnes sont attendues. Ici la première édition du vide-dressing / Photo archives Jérôme Piquerey

Vendredi, le Comptoir Carnot Lounge organise un événement qui réunit les influenceurs lyonnais et les commerçants. Au menu de la soirée : des ventes de textiles et des dégustations, le tout en musique.

Grignoter en faisant du shopping à petit prix, c’est possible grâce à “Frip & Food”, l’événement organisé par le Comptoir Carnot Lounge, bar de l’hôtel CampanilePerrache ce vendredi 12 janvier.

Deux thèmes sont au programme de la soirée : les ventes de vêtements et la gourmandise grâce à la cuisine préparée sur place et des dégustations.

Quelque trois cents personnes sont attendues par les organisateurs.

Moment dégustation

La soirée débutera à 18 h 30 et c’est le Comptoir d’Ainay , restaurant bistronomique, et son chef Romain Renard qui concoctera des créations salées. Le nouveau salon de thé situé rue Sala, Les Papas gâteaux, s’occupera des préparations sucrées. Tous les mets seront proposés au tarif de 2 euros la portion.

Place au shopping

La soirée continuera avec les blogueurs et créateurs lyonnais qui vendront les trésors de leurs penderies ou les pièces créées pour l’occasion.

LadyBiche, TheGirlNextDoor ou encore Racing Clothing et Stray Togs seront sur place.

La soirée sera animée par DJ Mistafly, déjà présent lors du dernier vide-dressing du Comptoir Carnot Lounge.

Un événement démonétisé

Spécificité de l’événement : aucun échange d’argent n’aura lieu. Une fois les ventes terminées, les exposants seront crédités directement sur leurs comptes bancaires.

Le fonctionnement est le même qu’au Lyon Street Food Festival. Le paiement se fait en tokens, qu’il suffit de se procurer au bar en échange de monnaie.

Marion Gergely

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?