Urbanisme En chantier, la Croix-Rousse se cherche une identité

Des travaux cours d’Herbouville et au Clos-Jouve, des études sur Maurice-Scève... La Croix-Rousse est en chantier.

Quel avenir pour le Clos-Jouve et la rue Anselme ?

L’ancien clos bouliste va être transformé pour devenir espace public. / Photo Aline Duret
L’ancien clos bouliste va être transformé pour devenir espace public. / Photo Aline Duret

ESSAI

Placé entre le boulevard et l'École supérieure du professorat et de l'éducation (Espe), le Clos-Jouve est un ancien terrain de boules à l’abandon. Ce tènement pour lequel une concertation numérique et classique a été engagée, depuis fin 2016, va être testé avant d’être réaménagé. Dès le premier semestre, un certain nombre d’installations éphémères vont apparaître, du mobilier urbain, par exemple, tandis que la circulation, notamment rue Anselme, va être étudiée.

Mais pas seulement. La mairie du 4e souhaite faire appel au laboratoire urbain de la Métropole de Lyon, baptisé Erasme, pour modéliser cet espace public de quelque 6000 m². L’univers 3D permettra de créer les aménagements envisagés et ainsi observer le résultat. « Beaucoup d’idées ont été lancées », indique le maire du 4e, David Kimelfeld. Quant aux vrais travaux, il faudra attendre le dernier trimestre 2018.

L’ancien collège Maurice-Scève : « On rase tout » et on reconstruit

L’ex-établissement scolaire fermé. /  Photo Florence Fabre
L’ex-établissement scolaire fermé. / Photo Florence Fabre

PROJET

Un appel à candidature a été lancé pour réaménager cet ancien collège situé rue Louis-Thévenet. Trois propositions ont été sélectionnées parmi une vingtaine reçues. Le lauréat sera désigné cet été.

Après démolition, l’idée est de reconstruire trois bâtiments s’élevant à R+4 ou R+5 abritant des logements (70), des activités et services en rez-de-chaussée. La Maison de l’enfance et de la jeunesse devrait y élire domicile. Enfin, des espaces verts ouverts au public dont un belvédère ouvrant sur le Rhône, compléteront ce nouvel ensemble.

La Croix-Rousse à la recherche de son identité

Vue de la colline. Au premier plan, l’école nationale du Trésor. / Photo Philippe Juste
Vue de la colline. Au premier plan, l’école nationale du Trésor. / Photo Philippe Juste

ATOUTS

La mairie du 4e va lancer un travail sur l’identité du quartier. L’idée est de développer plus encore le tourisme qui n’a pas forcément les mêmes arguments qu’une Presqu’île avec son quartier Grolée et son Hôtel-Dieu. « Mais nous avons d’autres atouts », indique David Kimelfeld. La Croix-Rousse ne se réduit pas à un village, estime l’élu qui dit vouloir travailler avec les associations œuvrant autour des activités touristiques et économiques.

Quelle place pour les voitures cours d’Herbouville ?

Le cours d’Herbouville bientôt en travaux. / Photo Aline Duret
Le cours d’Herbouville bientôt en travaux. / Photo Aline Duret

CHANTIER

C’est parti pour 18 mois de travaux, afin de rendre cette voie de circulation située en bas de la colline, « plus apaisée ». En 2018, on rentre dans le vif du sujet, avec l’aménagement d’un couloir bus côté Rhône et d’une piste cyclable. La question du terre-plein central qui, pour le moment, fait encore office de parking est en suspens. La discussion en cours porte sur la présence ou non des voitures sur cet espace.

Les autres dossiers

Stationnement réorganisé

Petite place de la Croix-Rousse : ce lieu emblématique fait partie de ces espaces publics pour lesquels la ville va lancer une étude. Comme pour les autres projets croix-roussiens, la collectivité met en place une concertation, en vue d’aboutir à un réaménagement. Les usages restent les mêmes, mais il est question de réorganiser le stationnement, ce qui ne sera pas franchement du luxe.

 

Et aussi 

Bibliothèque : après la rénovation des locaux de la bibliothèque située rue de Cuire, il est question de créer de bibliothèques éphémères.

Local de la rue Artaud : un appel à projet va être lancé pour sélectionner les personnes susceptibles d’occuper ce lieu qui est actuellement vide.

L’idée est de le dédier à l’accueil d’équipes émergentes en résidence, plasticien, écrivain, musicien. La mairie souhaite aussi relancer l’opération Les scènes ouvertes.

Ancien collège Serin : des premiers travaux sont espérés en 2018 pour lancer le projet de reconversion de ce lieu qui à terme, devrait abriter une résidence étudiante, un espace de co-working et une crèche.

Rue de Cuire : construits aux 24-26 de la rue, les nouveaux bâtiments sont destinés à accueillir des logements. Mais pas seulement. Afin de lutter contre l’isolement, plusieurs d’entre eux seront réservés aux personnes âgées.

La Maison des services publics : l’idée de regrouper dans un même lieu plusieurs services comme la poste, les transports en commun, la SNCF, pourrait aboutir cette année. « Nous travaillons avec le Centsept pour créer cette maison, indique David Kimelfeld. L’objectif est de trouver une forme originale pour que ce lieu trouve son autonomie ». La mairie du 4e cofinance une étude qui a été lancée sur ce sujet. Une première esquisse sera livrée à l’été.

Boulevard de la Croix-Rousse : pas de grands travaux sur cette voie bordée par les 1er et 4e arrondissements. Mais sans doute quelques retouches très fonctionnelles, espère-t-on du côté de la maire du 4e. Il s’agit de se mettre d’accord avec les élus du 1er, pour la réfection de la chaussée et pour la réhabilitation de certains carrefours jugés dangereux. L’idée serait de revoir les règles du stationnement en revenant à quelques grands principes. Un peu moins de voitures sur les trottoirs ? 

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?