Insolite Festoyez chez des particuliers pour visiter Lyon autrement

Manger chez des Lyonnais, une bonne idée pour le 8 décembre… / Photo Eattiz
Manger chez des Lyonnais, une bonne idée pour le 8 décembre… / Photo Eattiz

Pour ceux qui veulent visiter Lyon différemment, notamment à l’occasion du 8 décembre, Eattiz propose de découvrir Lyon en mangeant chez des particuliers.

Manger lors de la Fête des Lumières… Un véritable casse-tête pour les touristes. Et si la solution était de manger chez l’habitant ?

En réussissant son financement participatif en juin dernier, Kahina Ait Ahcene fondatrice de la start-up Eattiz , était assuré que son projet pourrait voir le jour. Son idée ? Créer une plateforme de mise en relation directe pour manger chez l’habitant. Lancée fin juin à l’occasion du lancement du Petit Paumé , le site, totalement responsive (adapté à tous les supports) a déjà bien grandi, intégrant la mise en place du système de paiement afin d’éviter que de l’argent circule. Après un petit lifting en septembre et la possibilité de s’inscrire via Facebook, le site de rencontre touristique et gastronomique est désormais adapté pour faciliter les inscriptions. Ils sont désormais 400 inscrits, prêts à tester ou ayant mangé chez l’habitant… où se proposant de cuisiner ! « Lyon reste le labo de Eattiz, et c’est évidemment la ville la plus riche en chef, avec une trentaine d’actifs. Notre objectif, c’est de rapidement s’étendre vers des villes à gros potentiel comme Lille, Bordeaux ou Montpellier », explique Kahina.

Trois menus

Car l’idée, c’est bien de découvrir une ville via un habitant de cette ville, qui pourra en parler tout en vous préparant à manger… Du coup trois types de menus (bronze à 15 € avec un plat et une boisson, argent à 25 € avec deux plats et une boisson et enfin or à 35 € avec entrée-plat et dessert et une boisson) pour tous les appétits et toutes les bourses.

Envisager les fêtes du 8 décembre différemment

La Fête des Lumières arrive et Eattiz a déjà pensé aux visiteurs. En attendant une version anglaise et de travailler avec des tour-opérateurs pour proposer la découverte de vignobles et de produits locaux, le site va utiliser les réseaux sociaux pour permettre aux visiteurs de prévoir leurs repas à l’avance pour la fête des lumières. Un concept qui pourrait permettre à des étudiants ou à des particuliers de gagner de l’argent… Tout en partageant un repas.

Mais les projets ne s’arrêtent pas là. Le site projette également d’organiser des événements dominicaux -sous la forme d’atelier, de brunch ou de goûter- pour une quinzaine de personnes.

Autant d’idées permettant la découverte gastronomique et si possible touristique en privilégiant la relation humaine…

D.T.

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?