Villeurbanne - Gastronomie Biscuiterie Martinez, la recette qui fait mouche depuis 87 ans

Jean-Paul Debourg, Perrine Casper, Marie-José Martinez et Pierre Barraud régalent tous les jours les gourmands à la  Biscuiterie Martinez.  Photo Laura LEPINE
Jean-Paul Debourg, Perrine Casper, Marie-José Martinez et Pierre Barraud régalent tous les jours les gourmands à la Biscuiterie Martinez.  Photo Laura LEPINE

Un grand-père biscuitier hors pair à l’âme voyageuse, des secrets de fabrication transmis de génération en génération et une passion communicative. La Biscuiterie Martinez a trouvé la recette pour régaler tous les gourmands.

À peine franchies, les portes de la Biscuiterie Martinez laissent s’échapper des arômes de cannelle et de citron. Au 82 de la rue du 8-Mai-1945, on trouve des cakes aux fruits, des brioches aux pralines et des biscuits de Savoie à perte de vue. Mais si la maison Martinez est devenue une véritable institution, c’est surtout grâce aux biscuits traditionnels espagnols qu’elle fabrique depuis son ouverture en 1930.

Les Rollos, spécialité de la maison

« Nous venons ici pour offrir des gâteaux à nos amis espagnols », confirme Nicole Boule, les bras chargés de Rollos, biscuits briochés aux grains d’anis. Des spécialités qui font le succès de l’établissement fondé par Vincent Martinez : « Né à Carthagène, mon grand-père était biscuitier et avait beaucoup voyagé, notamment à Oran où il avait ouvert une boutique. Il faisait les spécialités espagnoles que les femmes cuisinaient à la maison », explique Marie-José Martinez, gérante de la biscuiterie villeurbannaise.

Chez les Martinez, la pâtisserie est une affaire de famille : « Lorsqu’elle était jeune, ma mère Carmen venait acheter les Mantecados à la Biscuiterie Martinez où travaillait mon père Louis : ils sont tombés amoureux », confie Marie-José. La petite famille s’installe dans la maison attenante à l’atelier de fabrication de la rue du 8-Mai-1945. Tombée toute petite dans la marmite, Marie-José apprend la biscuiterie aux côtés de son frère Jean-Pierre. « Après l’école, on emballait les madeleines, on mettait la cannelle sur les gâteaux que nous vendions sur les marchés », se souvient-elle. Dans les années cinquante, la famille Martinez ouvre une boutique attenante à son atelier de fabrication, puis une autre rue du 4-Août-1789. Des factures à l’emballage en passant par le façonnage des biscuits, Marie-José apprend les rudiments du métier grâce à ses parents : « Il y a un réel plaisir à travailler en famille. »

Plus de quatre-vingts ans après l’ouverture de l’atelier de fabrication, les gourmands répondent toujours présent. « Je viens souvent pour leurs brioches aux pralines », confie Sylvie Reymond, pendant que sa collègue Lucienne Marti fait le plein de « Rollos et Mantecados pour des amis espagnols ». Les recettes du grand-père Martinez ont toujours autant de succès.

Pratique Retrouvez La Biscuiterie Martinez sur Internet www.biscuiterie-martinez.fr Tél. : 04.78.84.66.64

Lorsqu’elle était jeune, ma mère Carmen venait acheter les Mantecados à la

Biscuiterie Martinez

où travaillait mon père Louis : ils sont tombés amoureux.

Marie-José Martinez, gérante et petite-fille de Vincent Martinez

La maison cherche un repreneur... pour la boutique et ses secrets

Après plus de quarante ans de bons et loyaux services, Marie-José Martinez s’apprête à rendre son tablier pour savourer une retraite bien méritée : « Je vais m’arrêter dans quelques mois et j’aimerais transmettre ma passion et les recettes de mon grand-père à une personne pour qu’elle puisse reprendre la boutique ». L’appel est lancé.

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?