Pentes de la Croix-Rousse Que va devenir le collège Truffaut ?

Le collège Truffaut restera propriété de la Métropole. Trois opérateurs vont plancher sur sa reconversion.  Photo LE PROGRÈS
Le collège Truffaut restera propriété de la Métropole. Trois opérateurs vont plancher sur sa reconversion. Photo LE PROGRÈS

Trois équipes ont été retenues à la suite de l’appel d’offres lancé en juin 2016 par la Métropole pour la reconversion du collège Truffaut en un lieu de vie pour la jeunesse. Le lauréat sera connu en 2018.

Désaffecté depuis septembre 2016 et l’ouverture du collège de La Tourette, le collège Truffaut, situé sur les Pentes (Lyon 1er ), amorce sa reconversion pour devenir un lieu ouvert sur la ville dévolu au tourisme, à l’économie collaborative et solidaire, aux étudiants et aux restaurants.

Fin juin, la Métropole a lancé un appel à candidatures pour transformer ce collège en « un lieu de vie ambitieux et original destiné à la jeunesse ». Seize opérateurs ont candidaté, et la Métropole en a retenu trois. « Outre le respect du cahier des charges, nous avons pris comme critères de sélection, la cohérence de l’équipe, la solidité financière et la capacité à faire », explique Michel Le Faou, vice-président de la Métropole à l’Urbanisme, au renouvellement urbain, Habitat et Cadre de vie.

Les projets sont portés par des opérateurs déjà connus sur la place lyonnaise, comme la SCVL avec Linkcity, filiale de Bouygues Construction ; le Villeurbannais GCC Immobilier, avec Alliade Habitat, puis SMCI Éditeur immobilier avec Lyon Métropole Habitat et le Crous.

Les trois projets comprennent l’aménagement d’une auberge de jeunesse nouvelle génération de 75 à 200 lits ; une résidence étudiante de 50 à 100 chambres et une cour intérieure ouverte aux Croix-Roussiens en journée. La Métropole reste propriétaire du bâti, répondant en cela aux attentes des élus du 1er , exprimées en novembre 2016, et à celles du tissu associatif local et du conseil de quartier haut et cœur des Pentes. Les locaux seront mis à disposition sous forme d’un bail emphytéotique de 45 ou 99 ans. Les trois équipes ont jusqu’au 1er semestre 2018 pour présenter un projet abouti. Le lauréat sera connu durant l’été 2018.

Un lieu de vie, d’activité et de détente au cœur des pentes à horizon 2020

Les Lyonnais retrouveront le collège Truffaut dans sa physionomie et son volume habituels, le bâtiment construit en 1887 étant protégé au titre du PLU-H. Ce qui va changer, c’est la destination du lieu, son ouverture sur les Pentes et la gestion des flux de circulation.

Le site sera ouvert aux habitants en journée et fermé la nuit. Lieu de vie, d’activité, de loisirs destiné à la jeunesse, il accueillera une auberge de jeunesse nouvelle génération, une résidence universitaire, des restaurants, des activités liées à l’économie collaborative, sociale et solidaire.

Ce pourrait être des espaces de travail partagés, des artisans, des boutiques, une micro-crèche, un lieu de formation ou d’insertion autour des métiers de bouche. Autant de pistes lancées pêle-mêle que l’on retrouvera, ou pas, dans les trois projets finalistes.

Côté calendrier, les projets devront être déposés au 1er semestre 2018, et le lauréat sera désigné durant l’été. Les travaux devraient démarrer au premier semestre 2019 pour une ouverture des lieux programmée fin 2020.

Les trois équipes

- Linkcity en qualité de promoteur avec la Sacvl, investisseur et bailleur social. La maîtrise d’œuvre est confiée à Archipat BAMAA Architectes.

- GCC Immobilier en qualité de promoteur associé à l’investisseur Affine, au bailleur social Alliade Habitat et au maître d’œuvre Atelier 4 + et à l’agence Cécile Remond.

- SMCI Éditeur Immobilier, promoteur et investisseur associé à Lyon Métropole Habitat et au Crous, bailleur social et pour la maîtrise d’œuvre à Jean-Louis Morlet, HP HI Betric, Archivolt.

Marie-Christine Parra

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?